La Gématrie

Qu'est-ce que la Gématrie ?

   Pour comprendre le mot « Gématrie » ; nous vous invitons à examiner sa phonétique et à étudier le passage suivant du nouveau testament :

   Évangile Matthieu XIII.24-43 :

   Jésus proposa cette parabole à la foule :  « Le Royaume des cieux est comparable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi survint ; il sema de l'ivraie au milieu du blé et s'en alla. Quand la tige poussa et produisit l'épi, alors l'ivraie apparut aussi. » Les serviteurs du maître vinrent lui dire : « Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ? » Il leur dit : « C'est un ennemi qui a fait cela. » Les serviteurs lui dirent : « Alors, veux-tu que nous allions l'enlever ? » Il répondit : « Non, de peur qu'en enlevant l'ivraie, vous n'arrachiez le blé en même temps. Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la moisson ; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d'abord l'ivraie, liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, rentrez-le dans mon grenier. »

   Alors, laissant la foule, il vint à la maison. Ses disciples s'approchèrent et lui dirent : « Explique nous clairement la parabole de l'ivraie dans le champ. » Il leur répondit : « Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ; le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les fils du Royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du Mauvais. L'ennemi qui l'a semée, c'est le démon ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. De même que l'on enlève l'ivraie pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde. Le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils enlèveront de son Royaume tous ceux qui font tomber les autres et ceux qui commettent le mal, et ils les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père.

   Celui qui a des oreilles qu'il entende ! »

   Il semble que la réponse du maître de la moisson aux moissonneurs qui lui proposent d'arracher d'abord l'ivraie, est pour nous aujourd'hui d'une grande actualité. Cette parabole nous renvoie au mot magique « GÉMATRIE », qui signifie GEM A TRIE, c'est à dire « J'AIME À TRIER ».
   
   L'ANJE qui nous aide dans notre démarche est « JEAN » avec le nombre de la kabbale le 666, pour avoir la possibilité de trier ou de séparer le mal et le bien pour saisir la lumière de la kabbale. Chaque pas de l'étudiant dans le champ de notre monde est un combat, mais chaque marche de l'évolution cabalistique dans le domaine de la vérité est une victoire.
   
  Alors, Saint Jean l'Apôtre nous souffle à l'oreille : « Vas, Étudiant de la Kabbale, gardes un cœur pur. Continues ta quête de la vérité. Je t'ai confié mon pouvoir du discernement sur le bien et le mal, ne crains pas de m'appeler car l'épée de lumière se posera sur ton front pour faire triompher la vérité avec l'outil que je t'ai donné : la MATIÈRE G. » (GÉMATRIE).


   Définition du mot Gématrie selon le Grand Dictionnaire Larousse (édition 1983) : (Pour info : le mot Gématrie fut répertorié par Pierre Larousse (fondateur des dictionnaires et encyclopédies de son nom) en 1872 : mais ce mot existe depuis bien plus longtemps.)    

  •    Gématrie : n.f : (altèr. du grec. géômetria, géométrie.) Procédé qui consiste à suggérer un nombre au moyen d'un mot, dont on additionne les valeurs numériques et symboliques de chaque lettre. 


   Voici en exemple la table de gématrie avec la valeur A = 1 ainsi que quelques exemples de mots calculés :  

   Table de 1

   JÉSUS = 74
   JEAN = 30
   TABLE = 40
   GÉMATRIE = 78
   KABBALE = 34
   VALEUR = 79
   MOT = 48
   CODE = 27
   LA CLEF = 39
   DIEU = 39
   INTENDANT = 101
   CONSTRUIRE UNE TABLE = 222
   DEUX CENT VINGT-DEUX = 222
   CAR C'EST UN NOMBRE D'HOMME ET SON NOMBRE EST SIX CENT SOIXANTE-SIX = 666
   LE CHIFFRE DE LA BÊTE = 126

       

  

  

   Selon l'académie française, le mot gématrie est une altération du grec geômetria, que l'on trouve en hébreu sous la forme gématriyya « numérologie ». La gématria (ou gématrie) est l'une des trente-deux règles herméneutiques utilisées pour interpréter la Torah, couramment énoncées dans la littérature midrachnique et dans le Talmud de Babylone.
   L'académie française ne sait pas quand la forme « gématrie » est apparue en français. Le Dictionnaire encyclopédique du judaïsme a comme entrée gematria. C'est parce que ce mot appartient à un domaine très spécialisé qu'il ne figure pas dans les dictionnaires d'usage.

  •    Encycl : « De nombreux exemples de gématrie peuvent être révélés tant dans la Bible que dans les écrits des Pères de l'Eglise (en particulier Saint Augustin) et dans la littérature rabbinique ; la kabbale et diverses littératures ésotériques anciennes et contemporaines utilisent ce procédé. Quelques exemples tirés de la Bible donnent une idée du genre. Dans le livre de la Genèse (XIV.14), il est dit qu'Abraham envoya son intendant Eliezer avec 318 soldats combattre la coalition des quatre rois. Or ce nombre 318 est le total numérique des lettres hébraïques d'Eliezer. Il faut citer aussi dans l'apocalypse de Saint-Jean (XIII.18) le chiffre de la bête, qui est 666, attribué au titre de Néron ou, mieux, au titre impérial de Dominitien. Compte tenu du caractère ésotérique du procédé, le décryptage est souvent difficile. »

  
   La clé de la Genèse est le mot intendant (l'Éliezer) et son nombre 318 (les trois cent dix-huit perles précieuses.)

   Voici le décryptage : GÉMA --- ATRIE :

   GÉMA : « Du latin "gemma" qui signifie : pierre précieuse ou perle. »

   ATRIE : « Du latin "atrium", portique d'un temple, salle d'entrée des dieux, portique des dieux où se trouve l'atriensis de l'atrium. »


    ÉLiezer est le Saint Esprit Paraclet qui doit vaincre le Mal avec ses 318 géomètres, ce sont les perles de la Kabbale Française.


   Apocalypse de Jésus-Christ selon Saint-Jean chapitre I.1-2

 « Apocalypse de Jésus-Christ, à qui Dieu l'à confiée pour montrer à ses serviteurs, fidèles, ce qui doit arriver bientôt. Il l'a fait connaître à son serviteur Jean, en lui envoyant son ange. Jean atteste comme parole de Dieu et témoignage de Jésus-Christ tout ce qu'il a vu. »

   Apocalypse signifie révélation ou dévoiler (APO = de / KALYPSIS = voiler : APOCALYPSIS = Dévoiler).

   Étant donné que c'est Saint-Jean qui reçu cette révélation, il est logique de se pencher sur tous ses écrits qui sont des clefs pour la compréhension de la cabale ; c'est lui le maître des kabbalistes qui nous mène à la Gématrie et à la vérité sur le nombre 666.

   Un anagramme du mot Gématrie = Magie tré (La magie des trois) (des trois chiffres : 666).

   Le nombre 666 dont Saint Jean nous parle dans l'apocalypse (XIII.18) est très important, c'est un nombre clé de la création.
Nous semblant nécessaire de faire la lumière sur sa véritable signification, toutes les études présentent sur ce site vous montreront la magie et la puissance de ce nombre dévoilant de nombreuses révélations.

   Le 666 représente une grande vérité, c'est le nombre clé du discernement du bien et du mal et est donc le nombre de la sagesse et de la connaissance.

   Rien de tel qu'un exemple pour mieux comprendre ; prenons le mot « CODE » ; car c'est lui que nous cherchons.

   Le CODE magique c'est le langage des lettres et des nombres grâce à la Gématrie.

   Nous allons utiliser une méthode que vous pourrez utiliser pour d'autres recherches.

   Avec la table en base de 9 :

   Table de 9

   CODE = 243

   Nous allons multiplier ces trois chiffres par 9 (car c'est le chiffre de l'oméga, de la fin : de la vérité).

   A = (2x9) = 18
   B = (4x9) = 36
   C = (3x9) = 27

   Pour créer cette nouvelle table, nous avons simplement à répéter cette suite de nombres jusqu'à la lettre Z :

   Table du code

   LE CODE MAGIQUE DE LA GÉMATRIE = 666 : le code c'est le nombre six cent soixante-six.

   NOMBRE DE SAINT JEAN L'APÔTRE = 666 : le nombre 666 est le nombre de Saint Jean l'Apôtre : il représente la vérité dirigée vers le Bien ou le Mal. C'est le code de la Gématrie. Chapitre XIII.18 de l'apocalypse : « Ici est la sagesse, que l'homme doué d'esprit calcule le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme et son nombre est six cent soixante-six. »

   LA VÉRITÉ EST DANS LA GÉMATRIE = 666 : la vérité est bien dans la Gématrie : nous pouvons la découvrir et la dévoiler avec le 666.

   LA CLEF : SIX CENT SOIXANTE-SIX = 666 : le nombre 666 est bien la clé de la Gématrie.

   LA MAGIE : SIX CENT SOIXANTE-SIX = 666 : le nombre 666 est un nombre magique.

       

  

  


   
En somme, le nombre 666 est vraiment crucial pour avancer dans les études en Gématrie.

   Vous allez voir qu'avec lui, la Gématrie Français est d'une très grande précision.


   Pour développer cette petite étude, étudions le mot : « DIEU », selon la même méthode.

   Table de 9 :

   Table en base de 9

   DIEU = 351

   Comme nous l'avons vu précédemment : utilisons la méthode de multiplication par 9 des trois chiffres du nombre : 351  

   A = (3x9) = 27
   B = (5x9) = 45
   C = (1x9) = 9


   Puis nous répliquons cette suite (27 - 45 - 9) jusqu'à la lettre Z : ce qui nous donne la table suivante :

   Tableau Nombre 351 x 9

   LE NOM DE JÉSUS-CHRIST C'EST KL 666 : le 666 exprime la vérité : KL est un attribut divin de Jésus-Chrsit ; de nombreuses études de ce site vous aideront à mieux comprendre la signification de ce saint nom.

   LE CODE DE LA GÉMATRIE C'EST KL = 666 : KL est bien la clé de la Gématrie : la lecture du site et du forum vous permettront de saisir la portée de cette clé.   

   LE CODE DE DIEU C'EST LE NOMBRE = 666 : la magie du nombre six cent soixante-six.

   LE CODE = 144 UN CODE : cela nous indique que le CODE est la Parole de Vérité : P = 144 en table de 9.

   CODE : CENT QUARANTE-QUATRE = 666 : la magie de la gématrie.

       

  

  

   La langue française est une véritable langue cabalistique ; certes l'on peut trouver de bons et intéressants résultats avec la gématrie sur d'autres langues et principalement avec les 22 lettres de l'alphabet hébraïque, mais les véritables révélations de ce troisième millénaire sont bien dans le parlé français. (le français = le franc qui sait : le savoir).

Nous vous souhaitons une excellente lecture des études présentées et espérons que la connaissance de ce présent site vous aidera à mieux comprendre le monde qui nous entoure.    


   Nous conseillons aux étudiants de la kabbale de ne pas attendre que le fruit tombe de l'arbre pour le manger, mais de grimper dans l'arbre pour le cueillir de leurs propres mains.

(En table de base 1 : « Le Commencement » : Apocalypse : Chap.XXII.21 :  « La Fin » : dernier verset de l'Apocalypse)
 
QUE LE GRÂCE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST SOIT AVEC VOUS TOUS = 666