Pourquoi Sommes-Nous sur Terre ?

La mission véritable de l'Homme

   Chacun d'entre nous tente de se poser cette question : pourquoi sommes-nous sur terre ?   

   C'est une vaste quête menée à travers les enseignements ésotériques que je vais vous présenter l'importance de la vie de l'homme sur terre, connaître l'origine de sa naissance dans ce monde terrestre : LA MISSION VÉRITABLE DE L'HOMME.

   Cette investigation est tournée vers l'origine spirituelle, ce que Dieu demande réellement à l'homme.

   Il existe une mémoire universelle, et ça évoque le problème du Mal et de son mélange avec le Bien. (Voir étude sur le Bien et le Mal)

   Cette mémoire nous rappelle que nous étions à l'origine des Esprits purs, ce qui signifie que l'homme avait un corps de lumière.

   Depuis la chute adamique, l'homme souffre d'être à la fois corps de chair et esprit, une conséquence tragique d'un niveau cosmique.

   La désobéissance de l'homme a pollué le plan divin de Dieu pour toutes ses créatures, ce plan se nomme : Réintégration des brebis perdues.

   Ce fameux plan était la mise en œuvre du vêtement de l'esprit pur : « le corps de l'homme », un laboratoire alchimique de réintégration. (Voir étude sur le péché originel)

   Mais le Séducteur et ses charmes a compliqué l'entreprise cosmique de réintégration, car Dieu avant toute chose, devait préparer l'Esprit pur à donner vie à la matière en lui donnant les clés du plan pour le préserver de toute souillure : « Gen. 2:15 - Yahvé Dieu prit l'homme et l'établie dans le jardin d'Éden pour le cultiver et le garder. »

   En une simple phrase je résume pourquoi Dieu selon son plan, a confectionné pour l'esprit pur un vêtement de peau : « POUR RÉINTÉGRER LES ANGES DÉCHUS DANS LA MAISON DU PÈRE. »

   Notre corps est un laboratoire qui transmute les atomes corrompus des anges rebelles, il transforme les matériaux lourds en matériaux nobles.

   Actuellement nous sommes des ouvriers inconscients car nous ne sommes pas dignes de recevoir les clés à cause de la chute adamique.

   Malgré cette chute, l'alchimie spirituelle est en œuvre selon une structure cyclique que nous nommons : LE TEMPS. Nous sommes soumis à une chronologie du Cycle Infernal « Vie, Mort, vie, mort..... et finalement : la résurrection », ce cycle infernal se nomme incarnation et réincarnation.

    À cause du péché originel, il faut plusieurs vies d'hommes ou de femmes pour transmuter les atomes corrompus des anges rebelles.

   Ce plan œuvre dans une spirale cyclique avec un début et une fin.

   En effet nous sommes tous Tombés Dans le Temps, c'est le Verbe créateur le Christ qui nous demande de faire l'effort nécessaire en nous donnant l'outil salvateur de Réintégration, notre temple alchimique : le corps humain.

   Comme moyen de connaissance nous avons la symétrie miroir qui apporte dans notre langage une logique intuitive du souvenir de la mémoire universelle.

   Bien entendu, la symétrie miroir ne saurait remplacer absolument les autres moyens de connaissance que l'homme possède. Mais il reste en son pouvoir de réunir un faisceau d'argumentations afin d'optenir en un seul tenant les clés de cette mémoire universelle.

   Voici la première argumentation cabalistique pour connaître le fondement même de notre présence sur Terre.

   En symétrie miroir posons la première questions : POURQUOI SOMMES-NOUS SUR TERRE ?

   Table : Pourquoi sommes-nous sur terre ?

   Voici les réponses :
  
   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR TRANSMUTER LE FRUIT
= 666

   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR TRANSMUTER LE DIABLE = 666

   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR TRANSMUTER LUCIFER = 666

   LA MISSION SPIRITUELLE = 333

   LA FRUIT C'EST LA CABALE = 333

   NOUS DEVONS ÉPUISER LUCIFER LE FILS PRODIGUE = 666

   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR TRANSFORMER LA CHAIR = 666

   L'HUMANITÉ A UNE NATURE ALCHIMIQUE POUR RÉNOVER = 666

   L'HUMANITÉ A UNE NATURE ALCHIMIQUE POUR SUBLIMER = 666

   CRÉER UNE OPÉRATION ALCHIMIQUE POUR LE REBELLE = 666

   REBELLE = 111

   NOUS POSSÉDONS UN LABORATOIRE = 444

   DÉTRUIRE LE POUVOIR DU REBELLE = 444

   NOUS POSSÉDONS TOUS UN LABORATOIRE ALCHIMIQUE = 674= 6066

   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR LA RÉINTÉGRATION DU FILS PRODIGUE LUCIFER = 999



   Posons la deuxième question cabalistique : LA MISSION VÉRITABLE DE L'HOMME ?

   Table : La mission véritable de l'homme

   Voici les réponses :

   LA MISSION VÉRITABLE DE L'HOMME C'EST DE BRUSQUER LE RETOUR DU FILS PRODIGUE = 666

   LA BÊTE DE LA GENÈSE = 222 : ce retour concerne le serpent de la Genèse.

   LE SERPENT = 111 : Lucifer le Fils Prodigue.

   SERPENT = = 666 : confirmation cabalistique, le serpent porteur de la kabbale de mort.

   LA BÊTE = = 666 : ce nombre est un certificat de conformité.

   L'HOMME EST UN OUVRIER ALCHIMIQUE = 333

   LA MISSION ALCHIMIQUE DE L'HOMME = 333
   LE SERPENT, LA BÊTE DE LA GENÈSE = 333
: nous œuvrons pour réintégrer Lucifer

   LE RETOUR DU FILS PRODIGUE EST LA MISSION VÉRITABLE DE L'HOMME = 555

   LA MISSION ATOMIQUE DE L'HOMME EST LA TRANSMUTATION DE LUCIFER ET SATAN = 666 : tous les anges déchus sont concernés.


   Anagrammes cabalistiques :    

   LA BÊTE = 74

   RETOUR = 74

   LA MISSION = 96 = TRANSMUTER : transmuter Lucifer la couronne (9) et Satan le géomètre (6).

   RÉINTÉGRATION = = 1332 () : c'est à dire Lucifer et Satan.

   L'HOMME UN BERGER DE RÉINTÉGRATION = 3033


   Nous pouvons comprendre notre mission grâce à la vie de Jésus et de ses paraboles mystérieuses.
   

   La vie de Jésus est toute tournée vers les autres. Il rencontre les hommes et les femmes dans leur quotidien. Il côtoie aussi bien les riches, les religieux, que les pauvres, les exclus, les sans droits..... Pour les autorités juives de l'époque, Jésus était un drôle de prophète : il semble préférer la compagnie de gens considérés comme impurs, infréquentable parce qu'ils ne pratiquent pas assez strictement la religion, parce qu'ils collectent les impôts pour les Romains, parce qu'ils sont considérés comme pécheurs.... Il mange chez eux, ce qui est objet de scandale, il va à un mariage, il guérit les malades qui accourent vers lui, même si c'est jour de sabbat, ce qui était formellement interdit...

   Il accueille tout le monde et dit dans ses enseignements qu'un avenir est possible, qu'il faut reprendre confiance. Il encourage chacun à vivre debout et à avoir foi au Dieu d'amour, Dieu avec lequel il a une grande proximité et qu'il appelle : « Père ou Papa. »


   Pour comprendre le message de Jésus, la meilleure manière est encore d'ouvrir la page des paraboles :

   Luc 15,1 : Les collecteurs d'impôts et les pécheurs s'approchaient tous de lui pour l'écouter. 2 Et les Pharisiens et les scribes murmuraient ; ils disaient : « Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux ! » 3 Alors il leur dit cette parabole :

   4. Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et qu'il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il l'ait trouvée ? 5. Et quand il l'a retrouvée, il la charge tout joyeux sur ses épaules, 6. et, de retour à la maison, il réunit ses amis et ses voisins, et leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue ! » 7. Je vous le déclare, c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel, pour un seul pécheur qui se convertir, plus que pour quatre-vingt dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.

   11. Il dit encore: « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père: « Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir ». Et le père leur partagea son avoir. 12. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. 14. Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l'indigence. 15. Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. 16. Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17. Rentrant alors en lui-même, il se dit : « Combien d'ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim ! » 18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai : « Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. 19. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers ». 20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. 21. Le fils lui dit : « Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. » 22. Mais le père dit à ses serviteurs : « Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. 23. Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, 24. car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé. » Et ils se mirent à festoyer. »

  

   Ces paraboles concernent Lucifer le fils prodigue qui a entraîné des myriades d’anges dans sa chute.

   Jésus est venu sauver la bête, car en sauvant cette bête (brebis, agneau ou le jeune bélier), il sauvera tout le troupeau qu’il a entraîné avec lui.

   Les paraboles sont un langage spirituel, ce qui permet à Jésus de discuter avec les anges de l’abîme qui écoutent.

   Toutefois les anges se sont écartés du message d’amour du Père et ont écouté leur chef (Lucifer) qui n’avait pas encore dilapidé ses biens, sa couronne terrible : la Kabbale.

   Nous connaissons la suite, Jésus fut crucifié à cause des anges qui ont refusé le message du sauveur des brebis perdues.  

   Jésus donne encore un espoir au récit de la Cène : Marc 14/22-25 :

   Et tandis qu'ils mangeaient, il prit du pain, le bénit, le rompit et le leur donna en disant: « Prenez, ceci est mon corps. »

   Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna, et ils en burent tous.

   Et il leur dit: « Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude.

   En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu. »

   La Cène : l'oeuvre cabalistique

   Jésus veut dire que son sacrifice est une mission de rédemption pour toutes les brebis perdues, son sang versé représente la sève qui va alimenter toutes les âmes qui vont s’incarner, cette sève a un pouvoir de transmutation et elle agira dans son corps c’est à dire son peuple.

   Ce peuple (l'humanité, le peuple d’Israël dans son ensemble) devient le serviteur ou l’ouvrier qui s’offre en sacrifice pour expier les fautes d’une multitude (brebis perdues).

   Cette sève ou ce fluide est véhiculé par notre sang.

   Le corps humain est une loge alchimique pour transmuter les atomes corrompus des Lucifériens.

   Malgré tout Lucifer a trouvé une parade et a créé une inertie spirituelle, afin que l’humanité ne puisse pas épuiser ses ressources kabbalistiques et ainsi perdurer en tant qu’être suprême de notre monde.

   Cette inertie devient dynamique dans le monde des désirs et des envies matérialistes, ainsi l’humanité captée par les mécanismes de notre monde, oublie son rôle d’alchimiste de réintégration.

   Être alchimiste c’est accepter les sacrifices et les restrictions de notre monde. 

   Mais Jésus connaît la stratégie de son frère perdu et fait comprendre à ses disciples comment il arrivera à vaincre la science de Lucifer.

   Saint Luc 10, 1-12 : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. » 

   Dieu enverra sur terre ici et là dans toutes les nations des spécialistes, les ouvriers alchimistes qui ne sauront pas séduits par les artifices de Lucifer. Ils auront les armes pour faire plier les loups.Ce sont les élus du Christ.

   Il est important de savoir que le peuple juif est un serviteur inconscient, le travail de réintégration agit toujours avant la fin d’un grand cycle et apparaît comme un désastre humanitaire, l’exemple de la grande transmutation : « l’holocauste de la deuxième guerre mondiale, la shoah ».

   Comme ce peuple a refusé le sacrifice de transmutation, lors de la venue du sauveur Jésus, l’alchimie agira toujours comme une bombe à retardement.

   Ce fut le cas aussi au temps de Moise, ce peuple préféra le Veau d’or  « la plénitude des biens terrestres » l’inertie de Lucifer.

   Le peuple d’Israël est de toute évidence lié avec l’Éternel dans la mission de réintégration des brebis perdues, même si le travail est fait à retardement et de façon expéditive.

    Nous sommes sur terre pour œuvrer avec notre guide spirituel le Christ pour faire revenir tous les enfants perdus du Père Éternel.

    Nous sommes constitués d'un pouvoir atomique pour transmuter tout ce qui est corrompu et Jésus nous donne ses commandements afin d’agir avec toute lucidité.

 

   Mathieu 5 : 43-48 : « Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. »


 

   Marc 12 : 28/31 : « Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s’approcha, et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?

   Jésus répondit : Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur ; et : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. »


     L’amour détruit le Mal et transforme tout ce qui a été corrompu.

 

   Pour synthétiser cette étude, voici avec les 2 tables linéaires de 1 et 9 confirment les études de la symétrie miroir. 


  
Pour rappel voici la table de 1 :

   Table en base 1

   Pour rappel, voici la table de 9 :

   Table en base de 9

   L'HOMME C'EST UNE OEUVRE ALCHIMIQUE = 3033

   LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE SIX = 3033 

 

   Voici l’œuvre alchimique de Dieu et de l’être humain :

            L'oeuvre alchimique


          
           L'ALCHIMIE DU SYSTEME CIRCULATOIRE = 3033

           LE CORPS DE L’HOMME C’EST UN LABORATOIRE DE TRANSMUTATION = 555

 

   L’esprit incarné à une mission : 

   NOUS SOMMES SUR TERRE POUR TRANSMUTER LES ATOMES COMPLEXES DU CORPS DE L’HOMME = 888  


  
Comprendre la règle divine : 

   COMPRENDRE = 111 

   NOTRE DIEU = 111

   TRANSMUE = 111 

   LOI DU DAMIER = 111

 

   Voici la loi du damier : 

   Le damier : une synthèse kabbalistique

   Les cases noires représentent les énergies du mal et les cases blanches les énergies du bien, il est d’une importance capitale de ne pas mélanger ces deux sources.

   En effet il faut être comme un funambule, marcher en équilibre entre les deux cases.

   NOTRE DIEU TRANSMUE = 222

   COMPRENDRE NOTRE DIEU = 222

   ÉQUILIBRE LA LOI DU DAMIER = 222

   OMNIVORE = 111 : une règle alimentaire qui transmue ce qui a été corrompu par Lucifer et ses légions, dans l’alimentation vivante sont prisonniers les atomes corrompus des stratèges Lucifériens.


   LE SANG DE L'HOMME TRANSMUTE LES ATOMES CORROMPUS DE SATAN ET LUCIFER = 6066

   Il faut savoir que l’équilibre dans tous les domaines détruit le Mal. 


  
La magie des trois confirme le pourquoi de notre présence sur terre : 

    LA MISSION = 111

            LA MISSION DE L’ESPRIT INCARNÉ SAUVERA LUCIFER = 444

            LA MISSION TRANSFORMERA LUCIFER = 333

            LA MISSION TRANSFORMERA LA BÊTE AMAN = 333

 

           Le verbe de la gématrie nous donne un conseil :

   MÉTAMORPHOSE LUCIFER = 222

           MÉTAMORPHOSE LA BÊTE AMAN = 222

           LA MISSION : MÉTAMORPHOSE LUCIFER = 333

           LA MISSION : MÉTAMORPHOSE LA BÊTE AMAN = 333

 

   L’homme est un  palais alchimique : 

   L’HOMME LE PALAIS DE L’ALCHIMIE = 222

   L’HOMME PALAIS ALCHIMIQUE = 222
 

   Le palais alchimique


   
Le Sauveur qui a sublimé le palais de l’homme : 

   LE PALAIS DE L'HOMME DIEU EST UNE ÉTOILE RÉDEMPTRICE POUR SAUVER SATAN = 666

   LE PALAIS DE L’HOMME DIEU EST UNE ÉTOILE RÉDEMPTRICE POUR SAUVER SATAN / LUCIFER6660 

   JÉSUS = 666

   CRUCIFIÉ = 666

   LUCIFER = 666

   COMPRENDRE LA MISSION = 222

   UNE ÉTOILE RÉDEMPTRICE = 222

   LA CRUCIFIXION DU TEMPLE ALCHIMIQUE DE KL = 3330

   PUR = 495 : le corps pur de Jésus à sublimé les atomes corrompus de la création.

   QUATRE CENT QUATRE VINGT QUINZE = 3330

   LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE SIX = 3033

   L’OPÉRATION ALCHIMIQUE DE L’HOMME DIEU = 3033 

   L'opération alchimique de Dieu 


   Il est important d’interpréter correctement les écritures et de situer de façon logique et incontestable notre présence sur terre.

   La gématrie française est un livre de révélation qui nous aide à trouver une analyse claire de notre mission sur terre.

   Notre présence sur terre n’est pas une punition divine, mais un voyage dans un univers hostile ou tout a été corrompu par les enfants terribles d’une ancienne vague de vie par rapport à la nôtre.

   Nous avons la tâche de rétablir l’harmonie cosmique avec notre guide spirituel le Christ.

   Cette harmonie est mise en œuvre avec le chef-d’œuvre que Dieu nous a donné : notre corps physique qui est en réalité un laboratoire alchimique qui permet de transformer les atomes corrompus des enfants terribles du cosmos : les Lucifériens.

   Pour être en harmonie avec le Christ, il est important de ne pas abuser des possibilités que la chair nous octroie.

   Il ne faut pas être trop à gauche : le système de Satan.

   Il ne faut pas être trop à droite : le système de Lucifer.

   Satan représente la discipline, les lois, la rigueur, l’autorité, la dictature, la tyrannie, la haine et le despotisme, c’est le Seigneur des hommes qui veulent dominer la planète et les peuples par la force et les lois, parfois justes ou injustes avec un objectif de domination.

   Lucifer représente tous les plaisirs mondains de notre planète, ainsi que la jouissance des plaisirs de la chair et il accorde le pouvoir intellectuel à l’homme qui adore Mammon.

   Lucifer est le Seigneur des plaisirs charnels, de tous les trésors terrestres et des hommes qui aiment manipuler le mental des peuples et de leurs prochains.

   Il est évident que dans ces deux tendances il n’y a pas d’amour pour Dieu , pour soi-même et pour le prochain. Il y a tout simplement le désir du pouvoir et des jouissances terrestres.

   Dieu demande dans ce monde hostile à l’homme de marcher comme un funambule entre ces deux tendances corrompues.  Cependant nous ne pouvons pas échapper à ces deux tendances, et il est d’une importance capitale de réguler ces deux forces grâce au don que Dieu nous a donné  «  le discernement ».

   Si nous recherchons l’amour de Dieu en sachant équilibrer ou maîtriser ces deux forces, Dieu nous accordera ses trésors qui proviennent du ciel. Il est important de saisirl’or spirituel qui se transformera un jour en or matériel. Car il est évident que ce travail transforme les matériaux lourds en matériaux nobles.

   L’or de Dieu est une bénédiction, il n’y a rien à rembourser c’est un cadeau du ciel.

   L’or des Lucifériens est une malédiction, à un moment donné dans notre existence ou dans une prochaine, ils nous demanderont des comptes et il faudra rembourser au centuple c’est le karma négatif.

   Pour établir le règne de Dieu dans notre société l’homme doit travailler consciemment comme un véritable équilibriste sans mélanger les deux tendances corrompues en portant son amour pour toute la création.

   Notre Dieu est le porteur du bonheur éternel pour celui qui le comprend.   

   COMPRENDRE = 111

   NOTRE DIEU = 111

   SIMPLE = 666

   L’HOMME OUVRIER DE DIEU = 222

   SIMPLE LE BONHEUR DE DIEU = 222

   COMPRENDRE LA MISSION = 222

   SIMPLE MOISSONNEUR DES ANGES DÉCHUS = 3330 


   L'homme qui a su maîtriser les énergies corrompues des Lucifériens (tentations) qui l’ont accompagné tout le long de sa vie terrestre est un bon moissonneur, à sa mort dans le sillage de son esprit élèvera les anges déchus qui l’ont tenté en vain avec le filet alchimique que Dieu lui a donné à la naissance.

  
   
Pour arriver à cela il faut être un guerrier comme notre Seigneur Jésus Christ : 

   KL = 207

   LE GUERRIER DE L’AMOUR = 207

   LE PRÉCIEUX SANG DE DIEU = 207

   SIMPLE DEVOIR DE L’HOMME = 222 

   CŒUR DE JÉSUS CHRIST = 222 

   OFFRANDE DE LA CRUCIFIXION = 222 

   JÉSUS CHRIST = 151 = LE CŒUR D’AMOUR 


   Le coeur d'Amour
 

   En versant son précieux sang le Sauveur Jésus le Christ a revivifié tous les corps de notre planète : le corps minéral, le corps végétal, le corps animal et le corps humain.

   Il nous a donné la médecine universelle pour extirper les maux (atomes corrompus) pour les transmuter en matériaux nobles.

   Sa médecine est intériorisée en nous, une vérité fondamentale et essentielle que nous pouvons comprendre.

   Son sang précieux (son pouvoir de transmutation) circule dans nos veines et dans les autres corps de notre planète que je viens de citer précédemment. 


   C’est pourquoi il est dit :
Marc 14, 22-25 (Louis Segond) :

   22Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Prenez, ceci est mon corps.

   23Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous.

   24Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs.

   25Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu'au jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.


  Matthieu 15:11 : « Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme. » 

 

   L'organe physique de l'homme est un laboratoire alchimique, manger un interdit alimentaire ne peut pas souiller l'âme de l'homme ou la condamner à l'enfer.

   Par contre son corps a un pouvoir de transmutation à travers son système circulatoire, l’homme détient réellement ce pouvoir et transforme ce qui a été corrompu.

   Il faut savoir que les atomes corrompus sont prisonniers des différents corps de notre planète, comme le minéral, le végétal et l’animal.

   Les minéraux, les végétaux et les animaux sont notre alimentation alchimique.

   Dans chaque corps de notre alimentation sont enfermés une propriété atomique des anges déchus. Nous sommes en quelque sorte irradiés par leurs énergies corrompues, notre alimentation est le combustible des anges dégradés. Ce combustible est introduit dans notre corps de chair et met en action toutes les propriétés Lucifériennes et nous avons le pouvoir d’utiliser leurs essences diaboliques. Maissi nous sommes des ouvriers de Dieu nous avons le choix de les contrôler pour les transformer grâce à notre système circulatoire qui les transmutent en matériaux nobles. Dieu nous a accordé le discernement pour décider de la destination de ces énergies corrompues, soit nous réalisons un voyage diabolique à travers notre existence terrestre, soit nous décidons de faire un pèlerinage de transmutation en contrôlant les envies et les désirs Lucifériens.

 

   NOTRE ALIMENTATION L’ARME DE LUCIFER = 3033

   LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE SIX = 3033

   LE CORPS HUMAIN, LE LABORATOIRE DE LUCIFER = 3330

   LE CORPS HUMAIN, LE LABORATOIRE DE JÉSUS = 3330

 

   Notre alimentation est un combustible Luciférien, son énergie peut corrompre l’âme : (cette énergie souillera l’homme en sortant de la bouche).

   Nous avons les outils pour changer ce feu diabolique en lumière d’amour.

   Si nous avons bien coopérer dans notre mission de réintégration nous entendrons de la bouche de Notre Dieu au Paradis : car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.