L'Arbre de la Connaissance

Le fruit défendu

    Dans la Bible de Jérusalem il est dit que Dieu Yahvé avertit la créature de ne pas toucher à un arbre, dont le fruit est amer et apporte la mort.

    « Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient et il y mit l’homme qu’il avait modelé. Yahvé Dieu fit pousser du
sol toute espèce d’arbres séduisants à voir et à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance
du bien et du mal. [...] Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder. Et Yahvé Dieu
fit à l’homme ce commandement : “Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l’arbre de la connaissance du bien
et du mal tu ne toucheras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. » (Genèse, II, 8,9 et 15,17)

    Dieu permit à Adam et Eve de manger du fruit de tout arbre de l’Eden, excepté celui de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car cet arbre apporte la mort. Il y a eu différentes hypothèses sur la nature même du fruit en question : certains précisent qu’Adam, après avoir mangé du fruit (figue), se couvrit de feuilles de figuier de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, d’autres font de cet arbre une immense tige de blé, ou un cep de vigne, ou un citronnier, d’un palmier-dattier, une pomme dont la version est latine mala (la pomme) et malum (le mal) et une autre version contemporaine issue de la kabbal française le fruit de cet arbre (règne animal) correspond à l’alimentation carnée...
 

    Toutes ces interprétations concernent uniquement un canal des cinq sens de l’homme c’est-à-dire le Goût. Dans le langage courant le sens du goût est seulement attribué à la langue, l’organe qui permet de s’exprimer. Nous verrons plus loin pourquoi Jésus a dit dans l’évangile de Matthieu « Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme. » En effet notre alimentation quotidienne contient les fluides de ce fameux Arbre de la connaissance.

    Dans cette version biblique l’Ouïe intervient avec les conseils de Dieu et l’Adversaire de l’homme « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme :”Alors, Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?” La femme répondit au serpent : « Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin. Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sous peine de mort.” Le serpent répliqua à la femme : “Pas du tout! Vous ne mourrez pas! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal. » (Genèse, II, 25; III, 1, 8).

    Mais deux autres sens interviennent dans cette consommation interdite, la vue et le toucher « La femme vit que le fruit était bon à manger et séduisant à voir, et qu’il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea. Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils connurent qu’ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de figuiers et se firent des pagnes. » (Genèse, III, 6, 8.)

    Le mystère de cet arbre nécessite une explication claire, afin que le lecteur ne reste pas dans la supposition de tel ou tel explication de certains auteurs. Le travail de la symétrie miroir est de tracer de nouvelles pistes à la fois cohérentes et constructives de bon sens sur le plan mystique du terme. La genèse biblique est une introduction cabalistique, spirituelle du rôle de la créature qui doit être préparée et lancée à la conquête du monde par Dieu son Créateur « Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder ».

    L’Arbre de la connaissance, comme l’Arbre de vie sont des structures qui animent la créature.
    L’Arbre de Vie apporte le bonheur, c’est la voie centrale, le chemin initiatique qui permet d’atteindre l’immortalité.
    L’Arbre de la connaissance apporte une certaine servitude pour certains travaux, des jouissances,  les turpitudes,  les tourments et la mort. Cet Arbre comporte deux chemins d’initiations, deux voies, gauche et droite dont les flux d’énergies sont difficiles à contrôler.

    Actuellement l’humanité vit dans ce fameux flux infernal, qui ne cesse de se répéter selon les cycles de nos civilisations.

    Pour comprendre la dimension cabalistique de cet Arbre, il est important de revenir sur des anciens textes Sumériens, dont les textes sont exposés par ZECHARIA SITCHIN auteur du livre : Premières rencontres avec le divin.

            -    Ceux du Ciel sur Terre vinrent. Ils se frayèrent un chemin sur le rivage sous la conduite d’E.A (Celui dont la demeure est l’eau)
            -    Ils établirent une mission : tirer de l’or de la Terre.
            -    Mais tout ne se déroula pas comme attendu. NIBIRU ne recevait pas la quantité d’or requise.
            -    Les Anunnaki travaillèrent comme des forcenés à extraire l’or.
            -    Ils se soulevèrent et créèrent une mutinerie.
            -    ENLIL en appela à des mesures disciplinaires pour forcer les Anunnaki à reprendre le labeur et décréta des punitions à l’encontre des meneurs.
            -    ENKI, lui plaida l’indulgence et appela l’arbitrage d’ANU.
            -    ENKI, tenait une solution « Créons un travailleur primitif » pour prendre en charge de ce travail éreintant.
            -    Autour de lui, les autres chefs posèrent la question : comment faire, comment pourrait-on créer un ADAMU ?
            -    ENKI répondit : la créature existe dont vous avez esquissé le nom.
            -    ENKI ajouta : il faut le transformer pour qu’il devienne un travailleur capable de compréhension ; il faut Lui greffer l’image des dieux.
            -    Les dieux approuvèrent l’idée avec enthousiasme.
            -    ENKI  fit appel à NINMAH, haut responsable de la santé, pour l’assister dans son entreprise « Tu es la sage-femme des dieux » « Crée donc l’humanité ! Crée un hybride capable de supporter le joug, ce joug défini par ENKI, fais en sorte que ce travailleur primitif travaille pour les dieux ! »

    Cet épisode Sumérien ressemble étrangement au Chapitre 1 de la Genèse biblique « Puis les ELOHIM dirent : faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Les ELOHIM créèrent l’Adam à leur image, ils le créèrent à l’image des ELOHIM ».
    L’Arbre de la connaissance et l’Arbre de vie ont le même but, délivrer un processus créatif pour élaborer un être doué d’intelligence pour extraire l’or de la Terre.
    En terme biblique le travail de l’extraction de l’or correspond à la transmutation des atomes corrompus d’anciennes créations en lumière. L’or est le fameux plomb transmué en lumière. En effet dans la Bible hébraïque Dieu commença sa création dans le désert et le vide, c’est-à-dire dans le tohû et bohû, un univers sans lumière, les ténèbres sur l’abime, un véritable chaos énergétique.
    Donc les anges rebelles incapables d’extraire l’or pour le restituer aux Chefs des âmes, Yahvé dut mettre en œuvre une créature douée de pouvoir de transmutation, un véritable ouvrier alchimiste.
Dieu mit à la disposition de la créature deux Arbres dont l’un est formellement interdit de s’alimenter dans un premier temps et l’autre vivifiant puisque c’est l’Arbre de Vie. Le Serpent, Celui qui sait tous les secrets de l’univers incite la créature à s’alimenter de l’Arbre interdit et provoqua une servitude (travailleur esclave) pour extraire l’or des anciens maitres de la création.

    Pour comprendre ce fameux Arbre de la Connaissance tiré du tohu-bohu, voici le tableau alimentaire de l’homme avec les 6 états énergétiques.

 État minéral, le corps physique, les éléments grossiers (matière des entités rebelles)
 La Vie du corps physique, la vitalité, l’esprit vivifiant du monde végétal (matière des entités rebelles)
 Âme du corps physique, éléments subtils du monde animal (matière des entités rebelles)
 Le corps astral des passions, des émotions, c’est une matière subtile de ce corps astral (flux luciférien)
 L’âme animale, la vie du corps astral, les instincts (flux satanique)
 La vie animatrice des 3 états : minéral, végétal et animal (mélange des deux flux)

   
    Il y a 3 états énergétiques supérieurs à ce fameux Arbre :

  • L’âme humaine.
  • L’âme angélique.
  • L’âme Divine.


    La signature géométrique de la Kabbale figure les 9 éléments de la connaissance : l’étoile à cinq pointes et le chiffre quatre (5+4).

    Kabbale


    Voici l’architecture du mot arbre

    Architecture : Arbre

    1+1+1+1+1+18+18+18+18+2+2+2+18+18+5 = 142 = DEUX CENT NEUF : (en table de 1) : LA SYMETRIE MIROIR = 209 : La symétrie miroir est un véritable outil pour comprendre l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

    142 x 9 = 1278

    UN – DEUX – SEPT – HUIT = 207 : la lumière des Dieux, l’OR.

    Voici la symétrie miroir du sujet traité pour comprendre le flux énergétique de cet arbre :

    Table : Arbre de la connaissance

       

  

  

    ARBRE CRYPTÉ = 666 : la signature géométrique permet d'élucider le mystère de cet Arbre.

    LE SYMBOLE = 999 : la magie des trois révèle le secret de cet Arbre.

    UNE IMAGE = 333 : confirmation.

    GLAIVE CABALISTIQUE = 999 : la magie des trois une véritable épée de vérité.

    ARBRE CÉLESTE = 666 : la science de cet Arbre est spirituelle.

    MYSTÈRES = 666 : les secrets des dieux.

    L’ARBRE CODÉ = 666 : la kabbale des dieux.

    L’ARBRE DU BIEN ET DU MAL = 1332 (666x2) : validation cabalistique.

    CONNAISSANT LE BIEN ET LE MAL = 1332 : « Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »

    ÊTRE DIEUX KL = 666 : « Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux. »

    LES VISIONS = 666 = LUMIÈRE KL : « vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux. »

    LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE-SIX = 1332 (2x666) : c’est le nombre de la connaissance.

    ARBRE EGO-DIEU = 666 : voir la signature géométrique.

    LE JARDIN POUR L’EGO = 999 : Adam l’ego-dieu, le fameux jardinier du Créateur.

    DIEU – ADAM - ÉVE = 666 = KL - ADAM -  EVE : le Créateur et les créatures façonnées selon son image.

    DIEU – ADAM – SERPENT = 999 : confirmation.

    DIEU – ARBRE – ADAM – EVE – SERPENT = 1332 (2x666) : idem.

    AIDE MÉMOIRE = 666 : c’est la bibliothèque du Bien et du Mal.

    C’EST LA GENÈSE = 666 : l’arbre de la connaissance est à la base de la création de l’homme tel que nous le connaissons.

    L’ORIGINE = 333 : confirmation.

    L’ACADEMIE MAGIQUE = 999 : l’arbre de la connaissance est l’univers du savoir, des secrets des dieux, un espace redoutable pour tous ceux qui ne sont pas préparés à recevoir les énergies dynamiques des entités spirituelles.

    HERMÉTISME = 666 : la symétrie miroir révèle le fabuleux programme du Créateur, une œuvre alchimique.

    OUVRAGE ANIMIQUE = 666 : voir le tableau des états énergétiques, c’est-à-dire leurs flux.

    LE CORPS ANIMIQUE = 999 : cet Arbre est constitué d’une structure minérale, végétale, animale et humaine, en somme c’est une matière animée.

    NEUF NIVEAUX ARCHÉTYPES = 999 : les 6 états inférieurs et les 3 états supérieurs de l’Arbre. L’œuvre ou le prototype idéal du Créateur (voir signature géométrique).

    TEMPLES = 666 : l’Homme et la Femme.

    ANATOMIE HUMAINE = 666 : l’Arbre de la connaissance la fameuse structure interne et externe alchimique de Dieu.

    Anatomie cabalistique

    GENÈSE HUMAINE = 666 : au commencement Dieu a créé l’Homme avec les énergies de l’Arbre de la connaissance.

    GÉMATRIE HUMAINE = 666 : les lettres, les nombres des fabuleux géomètres pour bâtir la structure de l’homme et de la femme.

    LA GÉOMÉTRIE CÉLESTE = 999 : le fabuleux microcosme à l’image des dieux.

    L’ÉNERGIE ANIMALE = 666 : c’est la vie animatrice des deux flux sataniques et lucifériens. Un flux interdit de parcourir, de vivre ou de connaitre sans être préalablement préparé soigneusement par une initiation du Créateur « Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder ».

    UN FLUX DANGEREUX = 666 : la première créature n’avait pas de protection adéquate pour lutter contre ce flux diabolique qui animait son Corps, aucun bagage spirituel (l’ego n’avait pas encore la culture des dieux) c’était une âme vivante, mais non un esprit vivifié par son Créateur (qui n’a pas eu le temps de cultiver sa créature à cause de la tentation du Serpent).

    UN JARDIN DANGEREUX = 666 : le flux de l’arbre de la connaissance anime nos cinq sens, notre souffle, dans notre sang, dans nos os, dans nos entrailles, dans nos yeux, dans nos oreilles et dans chacune des parties les plus infimes de notre corps, dont l’âme humaine doit contrôler toutes les interactions atomiques.

    L’INCARNATION INTERDITE = 666 : c’est le fameux commandement de Dieu à l’âme humaine « Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne toucheras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. » Telle est la définition du secret de l’interdit de Dieu dans la genèse.

    LE PIEGE DE L’ÂME = 999 : le corps humain est une prison pour l’âme, mortel puisque séparé de l’Arbre de Vie.

    LES CYCLES MORTELS = 1332 : « tu deviendras passible de mort ».

    DANGEREUSES = 666 : les énergies Sataniques et Lucifériennes sont les énergies du monde animal. En kabbale animale signifie démon ou génie du mal. Donc la consommation carnée est nuisible à l’homme, dans le corps de la bête circule les flux des génies du mal. C’est pourquoi Moïse insista auprès de son peuple : « Seulement, tiens ferme à ne pas manger le sang, car le sang est la vie; et tu ne mangeras pas l'âme avec la chair. » Le sang est un fluide atomique, il retient les courants vitaux des anciens mondes.
    Le mot animal provient du mot latin « anima » le souffle de vie, une créature douée de vie. Toutes les créatures animales possédant du sang froid ou chaud ont été façonnées selon leurs degrés d’impuretés, c’est pourquoi la kabbale décompose le mot animal comme ceci :

  • AN signifie les âmes des ancêtres incarnées dans le corps de la bête.
  • I c’est le pilier, les ancêtres qui ont dynamisés les impuretés dans la matière.
  • MAL les âmes ancêtres qui ont déformées, tronquées la lumière des dieux, ils ont créés des fluides destructeurs (le mal) qui peuvent mener l’âme à la seconde mort.

 

    Donc il est aisé de comprendre que la consommation carnée est nuisible pour la santé du corps et de l’esprit. Moïse a voulu exprimer ainsi qu’il existait de nombreuses relations entre le corps et l’âme, une certaine interdépendance mystique, que nous tentons aujourd’hui dans cette étude d’expliquer.

    ALIMENT CASHER = 666 : la méthode de cacherisation est de retirer le sang donc l’âme, la vie de la bête. Le nombre 666 (2x333) nous indique que l’aliment casher contient seulement les fluides des minéraux (333) et les fluides du monde végétal (333). Le peuple hébreu ne s’alimente pas de la vie de l’animal, le courant le plus dynamique des entités rebelles. Normalement ce peuple devait s’abstenir de viandes, Yahvé a toujours voulu conduire un peuple saint et de prêtres afin de guider les autres peuples vers la sainteté, mais ce ne fut pas le cas. Moïse a adapté la Loi divine avec la méthode casher. Lorsque nous consommons de la viande, nous emmagasinons les richesses des anciennes créations avec ou sans le sang. Sans le sang, l’homme ne subit pas les interactions de la vie animale, les fluides infernaux, mais la digestion de cette matière crée un dépôt éthérique parasite qui n’a pas été transmuté correctement, cette énergie revient toujours vers le peuple comme un boomerang. Manger de la viande crée toujours des dettes, les fluides qui animent la viande sont les courants vitaux de toutes les richesses du monde et qui appartiennent au Prince de ce monde Lucifer. On ne peut pas prendre le bon et ne pas subir les interactions des entités rebelles, ceci n’est pas concevable selon les Desseins divins. Accumuler les richesses des Serpents Lucifers n’est pas gratuit, Mammon demande toujours le remboursement avec les intérêts et il récupère sa richesse d’une façon brutale, cette fois-ci avec le sang versé du peuple qui a consommé ses richesses terrestres et spirituels (rites de prospérité).

    UNE ALIMENTATION NON CASHER = 999 : pour l’humanité ordinaire qui n’applique pas le rite casher s’alimente de tous les fluides de la Terre, minéral (333), végétal (333) et animal (333) la gématrie est correct (3x333= 999). Cette humanité s’alimente du bon et du mauvais, la règle de transmutation est complète et elle rentre dans les plans divins au niveau de l’extraction de l’or. Mais souvenons-nous l’homme n’a pas été cultivé par Dieu pour épurer les matériaux grossiers. Jésus en versant son sang a donné toutes les propriétés atomiques pour remédier à ce fameux problème de consommation carnée dont voici l’extrait des Actes évangéliques 10:9-16 : Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase. Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre, et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel. Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange. Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé ni d'impur. Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. Cela arriva jusqu'à trois fois; et aussitôt après, l'objet fut retiré dans le ciel.

    La vision de la nappe attachée aux quatre coins représente la table alchimique de notre alimentation, le minéral, le végétal, l’animal et le feu énergétique qui alimente cette nappe.
    La voix déclara jusqu'à trois fois ; et aussitôt après, l'objet fut retiré dans le ciel. : « Tu as tout réglé avec nombre, poids et mesure » (Sagesse : 11,20) ce qui signifie que Dieu donne à l’humanité un délai de transformation (travail alchimique) mais aussi que le travail alchimique est complet seulement avec les 3 règnes, minéral, végétal et animal.

    OMNIVORE LE MOT CLEF = 999 : la consommation alchimique des 3 règnes, un travail fastidieux pour la créature.

    L’ARBRE VÉNIMEUX = 666 : si l'ego-dieu mange de l'arbre de la connaissance du bien et du mal avant le temps, sans préparation,  il ne s'en sortira pas et cela Dieu le sait. Le fruit meurt, non pas parce que le fruit est poison par nature mais parce que l'arbre révèle le péché des ancêtres. Dieu a emmagasiné dans l’Arbre les atomes corrompus de la création, des poisons énergétiques. Or le salaire du péché c'est la mort à cause de la désobéissance, car Dieu est la Vie, or celui qui pèche se détourne de la Vie, de ce fait il meurt.

    ARCHITECTURE INFERNALE = 666 : le Flux des anges rebelles sont prisonniers du Corps humain.

   L’ARBRE VIGOUREUX = 666 : le Temple de l’homme a été équipé pour faire une guerre spirituelle ; un combat alchimique.

    PLOMB = 666 : cet Arbre de la connaissance représente les matériaux corrompus des anciennes créations, le fameux tohu-bohu de la genèse biblique qui animent la matière de la créature.

    ALCHIMIQUE = 666 : cet Arbre est un fabuleux laboratoire qui transmue tout, absolument tout et qui provoque des dissensions dans le monde Astral ou vivent les entités rebelles des anciens mondes. Les serpents Lucifers n’ont vu en la créature qu’un simple esclave, mais n’ont jamais perçu que l’élaboration de la créature était une œuvre pour abolir définitivement leurs anciennes richesses. Ce n’était pas une simple restitution de la lumière, mais bien un abandon total des anciennes richesses au profit d’un nouveau Ciel et d’une nouvelle Terre. Ils ne sont pas d’accord pour abandonner leurs anciens titres et pouvoirs, ils luttent éperdument contre l’homme et son géomètre le Christ.

    LE SANG HUMAIN = 666 : le sang avec l'aide du cœur véhicule l'histoire d'AMAN, c'est à dire que notre sang fait circuler dans notre système atomique les matériaux grossiers ou impurs de la création. Le filet tendu par KL est l'Alchimie, la transmutation des matériaux grossiers en or pur, cela signifie que l'être humain a le pouvoir transformateur pour purifier les anges dégradés. Cette capacité de transformation est l'or spirituel qui est en état latent, ce sont nos 72 loges maçonniques que KL a installé dans notre petit univers (le corps physique) qui attendent d'être activées par notre Volonté.

    ÉTOILE ALCHIMIQUE = 999 : la signature géométrique préfigure exactement le rôle de l’âme humaine au sujet de son jardin.

    FILET CABALISTIQUE = 999 : c’est l’alchimie des atomes corrompus. À l’origine le Corps humain fut conçu uniquement comme matrice contenant des flux énergétiques et non pour enfermer l’âme humaine.

    HÉBERGEMENT = 666 : l’Arbre est devenu le Temple de l’ego-dieu, un Temple Alchimique.

    L’ARBRE HUMAIN = 666 : le Temple Alchimique de l’homme et de la femme, un ouvrage de nombreuses connaissances.

    IMAGE CÉLESTE = 666 : puis les ELOHIM dirent : faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Les ELOHIM créèrent l’Adam à leur image, ils le créèrent à l’image des ELOHIM.

    HOLOCAUSTE = 666 : cet Arbre est un Agneau immolé, sacrifié pour transmuter tout ce qui est corrompu.

    ADAM L’ARBRE = 666 : la structure de l’homme est un Arbre de Vie  dont le flux créatif est le discernement (voir l’image cabalistique).

        Arbre : Adam

    L’ARBRE DE VIE KABBALISTIQUE = 1665 (5x333) : conformité cabalistique des nombres.

    L’ARBRE MICROCOSME = 999 : Adam créé à l’image des mondes supérieurs.

    L’ARBRE ÉTERNEL = 666 : c’est la transfiguration des atomes corrompus en vêtement de gloire (Homme céleste).

    L’ARBRE CATHOLIQUE = 999 : un Temple Universel pour toutes les âmes vivantes de la Création.

    L’ARBRE FONDAMENTAL = 999 : c’est le Temple créé depuis la fondation du monde pour réintroduire les brebis égarées du cosmos.

    L’ARBRE PORTE-ÉPÉE = 999 : le Corps Oint du Seigneur, à travers cet Arbre de connaissance Jésus-Christ apporte la solution pour rétablir la lumière dans le monde.

    LES SIX FLUIDES = 999 : ce sont les 6 états énergétiques du Corps de l’homme, ils ne sont pas encore cristallisés. Dieu modela l’homme selon son image c’est-à-dire avec un corps glorieux (les corps éthériques) et non avec une peau de bête « Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient et il y mit l’homme qu’il avait modelé ».
        -    Dans les évangiles Jésus donne une information capitale sur le corps originel du premier homme, c’est sa transfiguration sur le Mont Thabor : son apparence devint glorieuse. Matt. 17: 1-9; Marc 9: 2-10; Luc 3: 28-36; 2 Pi. 1: 16-18. Le terme « transfiguration » vient d’un verbe grec: « métamorphoser » qui signifie « transformer ». C’est donc la transformation d’un humain en un être surnaturel. Finalement Jésus révèle la véritable nature de sa mission Christique c’est la restauration finale du Corps de gloire de l’homme (Merkabah). L’Agneau immolé doit retrouver sa gloire première. La matière, la chair se transformera en lumière, un vêtement qui permet de se déplacer dans les divers mondes spirituels.

    ÉNERGIES = 333 : conformité cabalistique.

    AGNEAU ÉTHÉRIQUE = 666 : c’est le fameux Arbre de la connaissance avec ces 6 états énergétiques. C’est-à-dire le fameux corps de l’homme à l’état spirituel, composé d’énergies dynamiques, modelé par l’Architecte de l’Univers.

    ANCÊTRE ÉTHÉRIQUE = 666 : c’est le premier homme ADAM.

    ENTITÉ ÉTHÉRIQUE = 666 : l’Homme Céleste.

    VERGER ÉTHÉRIQUE = 666 : cet Arbre planté dans le Jardin représente les énergies de la connaissance.

    MATRICE CABALISTIQUE = 999 : c’est l’Arbre des énergies mystérieuses qui animent toutes les créatures du Cosmos.

    MATRICE ANIMIQUE = 666 : c’est l’Arbre des divers corps au niveau minéral, végétal, animal et humain dont circulent les flux dangereux d’anciennes créations.

    MATRICE ALIMENTAIRE = 666 : un Arbre ou le Moule humain dont le fruit était bon à manger (les flux énergétiques) et désirable pour acquérir le discernement, c’est-à-dire comprendre le fonctionnement de l’Univers et des créatures qui l’occupent. En un mot c’est la diffusion de la Kabbale. Cette matrice produit des fruits qui nourrissent les différents corps éthériques de l’homme, mais la désobéissance de l’homme à transférer ces différents flux vers le corps physique. Les énergies spirituelles se sont transformées en énergies caloriques pour faire fonctionner le corps humain. Le flux des passions, des émotions et des instincts circulent dans la partie digestive de l’homme, c’est pourquoi les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ». Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions. Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. Nous pouvons comprendre que les deux flux Lucifériens et Sataniques circulent dans notre organisme dont l’ego-dieu doit devenir ce parfait géomètre, cet alchimiste, duquel le travail est d’organiser, de structurer les énergies dans un parfait équilibre pour extraire l’or éthérique.

    PORTEUR DE LUMIÈRE = 999: l’Éternel a créé un véritable laboratoire qui sépare le pur de l’impur, car la créature détient dans ses fondations la lumière des anciens dieux. En effet l’Homme est un véritable porteur de lumière, dont l’ego-dieu véritable alchimiste doit épurer la matière la plus grossière qui existe dans les courants les plus vitaux du monde astral et terrestre, c’est-à-dire le mal. L’Arbre de la connaissance représente en définitive les énergies dynamiques des entités rebelles qui sont en réalité nos ancêtres dans l’échelle de la création divine. L’Arbre de la connaissance nous fait comprendre qu’il y a des liens organiques et éthériques (dans les quatre mondes : minéral, végétal, animal et humaine) car il n’y a pas de corps sans esprit et pas d’esprit sans corps. Cet Arbre apporte la mort physique qui est en réalité une mort alchimique qui déclenche une dissolution des matériaux grossiers pour extraire les matériaux nobles, c’est-à-dire la mort physique détruit tout ce qui est incompatible à l’élévation des corps subtils et refaçonne les matériaux endommagés par le mal en corps de gloire, lumineux. C’est un passage d’un état vers un autre état supérieur. Il n’est pas bon pour l’âme humaine de conserver le plomb des matériaux grossiers de notre planète, nous pouvons considérer cette âme comme plombée, inerte, elle est dans l’impossibilité de s’élever dans les plans supérieurs, elle est à la merci des cycles infernaux.

    LABORATOIRE DE L’EGO-DIEU = 1332 (2x666) : à travers l’architecture humaine l’ego-dieu à tous les outils pour déclencher une alchimie opérative pour transmuter le plomb en or, l’âme humaine participe au processus de rénovation des atomes corrompus. L’Arbre de la connaissance est la bibliothèque opérative pour récupérer les pépites d’or prisonnières des abimes.

    ACTEUR ATOMIQUE = 666
    ACTION ATOMIQUE = 666
    ACTIVITÉ ATOMIQUE = 666
    CHAIR ATOMIQUE = 666
    GÉNIE ATOMIQUE = 666
    RÉGNE ATOMIQUE = 666
    SAC ATOMIQUE = 666
    UNION ATOMIQUE = 666
    AVOCAT ATOMIQUE = 666

    JESUS-CHRIST = 666 : le fameux ENKI des sumériens, le stratège du laboratoire alchimique de l’âme humaine.

    Christ

    STRATÈGE ORIGINEL = 666
    DIEU LE SAINT-ESPRIT = 999
    SANDALE ATOMIQUE = 999
    SÉRAPHIN ATOMIQUE = 999
    LE BERGER ATOMIQUE = 999
    LIBÉRATEUR ATOMIQUE = 999
    CONNAISSEUR ATOMIQUE = 999
    COUPLE ATOMIQUE = 999
    DÉPÔT ATOMIQUE = 999
    LE JUSTICIER ATOMIQUE = 999
    DÉMIURGE ATOMIQUE = 999
    UN ADVERSAIRE ATOMIQUE = 999
    LE PIÈGE ATOMIQUE = 999
    HOMME ATOMIQUE = 999
    MISSION ATOMIQUE = 999
    LE BAGAGE ATOMIQUE = 999
    LE CHEMIN ATOMIQUE = 999   
    LE PLAN ATOMIQUE = 999
    LE SECTEUR ATOMIQUE = 999
    LA STRUCTURE ATOMIQUE = 999

    UNE PLANTE ATOMIQUE = 999 : ces versets gématriques nous démontrent le scénario de la genèse biblique, Dieu la Lumière originelle, l’homme, la femme, l’Adversaire et l’énergie vibratoire dont les acteurs divins ou non utilisent. Le génial Stratège a mis en œuvre un scénario de transmutation atomique, certes mis à mal par l’Adversaire, mais un miracle qui remet en marche ce qui semblait mort à jamais dans les abimes. Cette énergie est en effet soit positive ou négative dont l’homme de notre époque prouve qu’il est semblable à son Seigneur et aux entités divines en mettant en pratique l’énergie atomique de notre planète. L’Arbre interdit a diffusé une connaissance terrible dont son application demande sagesse et prudence. Cette connaissance terrible peut servir indifféremment le Bien et le Mal et que tout être qui s’en alimente sans préparation peut facilement basculer vers la mort, la seconde mort. L’Arbre de la Connaissance est une énergie brûlante, un super-aliment qui peut bâtir ou détruire.

    CLÉ INSTINCTIVE DE L’ÂME = 999 : l’Arbre de la connaissance est l’élément instinctif et passionnel dont l’ego-dieu doit absolument maitriser pour extraire l’or. En effet les évangiles décrivent l’élément instinctif maitrisé par  l’entrée triomphante de Jésus à Jérusalem : « Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, près de Bethphagé et de Béthanie, vers le mont des Oliviers, Jésus envoie deux de ses disciples et leur dit : Allez au village qui est devant vous, dès que vous entrerez, vous trouverez un ânon attaché que personne n'a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Et si quelqu'un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ? répondez : Le Seigneur en a besoin et il le renvoie ici tout de suite. Ils sont partis et ont trouvé un ânon attaché dehors près d'une porte dans la rue. Ils le détachent. Quelques-uns de ceux qui se trouvaient là leur dirent : Qu'avez-vous à détacher cet ânon ? Eux leur répondirent comme Jésus l'avait dit et on les laissa faire. Ils amenèrent l'ânon à Jésus, ils mettent sur lui leurs vêtements et Jésus s'assit dessus. Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur la route et d'autres des feuillages qu'ils coupaient dans la campagne. Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : Hosanna ! Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! Béni soit le règne de David notre père ! Et il entra à Jérusalem dans le Temple. Après avoir regardé autour de lui, comme c'était déjà le soir, il sortit pour se rendre à Béthanie avec les douze (Mc. 10, 1-11) ».

    Jésus sur l'âne

    Ce passage évangélique est riche en symbole :

  • L’Esprit Vierge (Jésus) chevauche la matière (l’Âne).
  • L’Âne représente la dimension physique avec ses courants vitaux.
  • Jésus représente le stratège, l’ego-dieu qui conduit la matière vers la transmutation des atomes corrompus (immolation sur la croix). Un des premiers commandements que le peuple d’Israël a reçu de Dieu après sa délivrance d’Egypte prescrivait : «Et tout premier fruit des ânes, tu le rachèteras avec un agneau; et si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Et tout premier-né des hommes parmi tes fils, tu le rachèteras» (Ex. 13, 13; 34, 20). C’est une assimilation à l’âne comme figure de l’homme naturel qui a besoin de rédemption par le sacrifice de l’homme-dieu.
  • L’Âne représente Caïn, le Temple humain, l’homme ordinaire.
  • Jésus représente Abel,  l’Âme humaine, l’alchimiste qui a un pouvoir monarchique sur la matière ; c’est Jésus (l’ego-dieu) qui conduit l’Âne (la matière animée) à Jérusalem, vers la Terre Promise, la cité spirituelle du véritable homme.  


    Jésus veut nous faire comprendre que le Corps humain (l’Âne) doit être au service de l’ego-dieu (Jésus) et non le contraire comme c’est le cas pour l’homme ordinaire qui ne pense à vivre que de jouissances matérielles, et que c’est l’ego qui doit être le maitre absolu sur la conduite de la matière animée par ses courants vitaux. Actuellement c’est la matière qui est le maitre conducteur des projets de l’homme.

 

    Ce symbole de Jésus qui monte un âne fait la différence entre l’homme-dieu qui maitrise la matière et l’homme ordinaire qui en est l’esclave. L’ego de l’homme ordinaire est incarné totalement dans la matière, il est soumis aux courants vitaux, il est affecté par les courants de l’Arbre de la connaissance donc du péché. L’ego de Jésus n’a jamais été incarné comme l’homme ordinaire, mais simplement attaché de l’extérieur pour conduire ses atomes vers la transfiguration, donc il n’a jamais été affecté par le péché originel, c’est la conception sainte et immaculée de l’Emmanuel.
    L’Ame humaine ordinaire est enchainée dans la matière, c’est une prison.
    L’Oint du Seigneur (son âme) est simplement liée de l’extérieur et ainsi il en reste le maitre absolu, ça aurait dû être le cas pour tous les êtres humains s’il n’y avait pas eu la faute originelle, pour l’Oint de Dieu le corps est un Trône de travail.
    Quand l’âme est liée de l’extérieur, elle reste toujours en contact avec les forces célestes et elle ne perd pas sa force alchimique (voir le travail de transfiguration de Jésus sur le mont Thabor).
    Pour l’homme ordinaire, l’âme est soumise aux passions et instincts des forces négatives du cosmos.

    VÊTEMENT = 333 : Genèse : « Le Seigneur Dieu fit pour Adam et sa femme des tuniques de peau dont il les revêtit. » Origène père de l‘exégèse biblique s’interrogeait au sujet de ces vêtements ou tuniques de peau : Qu’étaient-ce que ces tuniques de peau ? Il est tout à fait absurde, digne d’une vieille femme, de penser que Dieu a pris des peaux d’animaux egorgés ou morts autrement, pour les coudre à la façon d’un tailleur et en faire des espèces de vêtements. D’un autre côté, dire pour échapper à cette absurdité, que ces vêtements de peau ne sont pas autre chose que le corps, c’est une assertion probable et qui peut conduire à la persuasion ; ce n’est pourtant pas évident comme la vérité. Car si les chairs et les os sont les tuniques de peau, comment Adam dit-il auparavant : « C’est l’os de mes os et la chair de ma chair ? » Dans ces incertitudes et ces perplexités, quelques-uns ont dit que les tuniques de peau étaient la mortalité dont furent enveloppés Adam et Eve, condamnés à mort pour leur péché.
    Dans cette assertion la vérité n’est pas loin, cette histoire de vêtement symbolise un passage de l’ego-dieu vers un autre état, de la lumière à l’obscurité adamique, de la liberté à la servitude.

    VÊTEMENT FUNESTE = 666 : l’Arbre de la connaissance est un vêtement transitoire soumis à la mort physique c’est le jardin biologique de l’homme.

    VÊTEMENT MOTEUR = 666 : ce vêtement à un concentré d’énergies, il permet d’œuvrer dans un univers hostile.

    VÊTEMENT ORIGINEL = 666 : ce vêtement fut en en état de grâce, rempli de lumière avant la faute.

    VÊTEMENT ALCHIMIQUE = 999 : il fut conçu pour extraire les nombreux trésors des entités rebelles enfouis dans les abimes, c’est un fabuleux laboratoire alchimique.

   ÂME INCARNÉE = 333 : les tuniques de peau signifient que l’âme humaine perdit son état de grâce et fut transférer à l’intérieur du corps humain, dans le ventricule gauche du cœur. Ce passage d’un état vers un autre état signifie que l’âme est désormais soumise aux courants vitaux de l’ouvrage humain dont l’énergie animale a un pouvoir monarchique sur les autres courants qui animent le corps ou le temple de l’ego. À l’origine l’ego-dieu n’était pas incarné et prisonnier des cinq sens de l’ouvrage, mais avait un pouvoir dominant ou il pouvait conduire son temple de l’extérieur (voir l’image symbolique : Jésus qui chevauche l’Âne)

    L’ÂME – LE SANG = 666

    LA STRUCTURE DE L’ADN = 999

    ADN DE L’HOMME = 999

    ADN HOMME = 666 : la source d’information génétique : le secret de la création.

    JARDIN BIOLOGIQUE = 999 : ce Jardin ou le corps humain qui est en réalité l’Arbre de la connaissance de l’ego-dieu est un véhicule biologique qui permet à une conscience relativement évoluée de vivre sur notre planète Terre. Cette conscience a la possibilité d’utiliser les courants vitaux qui composent son Jardin et à le pouvoir de réaliser un scénario pour transmuter le plomb en or. Son système biologique organisé permet à l’âme humaine d’œuvrer consciemment ou inconsciemment pour les Desseins de son Créateur, c’est un fabuleux ouvrage alchimique. Le système biologique est équipé de courants éthériques qui permettent d’extraire l’or des anciens mondes. Les cellules vivantes de notre corps reçoivent toutes les énergies éthériques du monde astral et terrestre, ces énergies véhiculent dans notre système sanguin, ils transmettent des informations et en même temps libèrent encore plus d’énergies positives ou négatives selon le comportement humain.

    Appareil circulatoire

    GLÈBE ADAMIQUE = 999 :  la définition littéraire du mot glèbe est « La Terre cultivée ». C’est l’espace énergétique de l’âme humaine qui doit extraire l’or, c’est-à-dire récolter les bons grains, c’est pourquoi Jésus dit dans l’évangile « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. »  

    UNE ŒUVRE ALCHIMIQUE = 999 : en effet l’ego-dieu de l’homme pouvait parler avec son Créateur face à face c’était un Esprit-vierge, mais en aucun cas l’ego ne devait pénétrer les courants vitaux du palais alchimique. Ce palais était composé d’anciens atomes corrompus et Dieu avait préparé un scénario pour l’homme-esprit pour arriver à extraire l’or, un programme pour transmuter la matière grossière en lumière.
    Le péché originel est simplement la violation de l’espace alchimique par l’ego-dieu, un centre énergétique dangereux pour tous ceux qui l’explorent sans autorisation et préparations. Aujourd’hui nous sommes tous soumis aux centres énergétiques des deux anciens stratèges du monde Astral Satan et Lucifer, Dieu avait pris soin de canaliser les courants vitaux des mondes corrompus dans le palais alchimique. La désobéissance de l’Esprit-vierge a désorganisé le plan du Créateur, ce qui a créé la servitude des âmes humaines au service du Prince de ce Monde.
    Le Livre de l’exode décrit cette servitude du peuple de Dieu : « Ce jour-là même Pharaon donna cet ordre aux chefs de corvées du peuple et aux scribes : vous ne fournirez plus au peuple de la paille pour la fabrication des briques comme précédemment. Qu'ils aillent eux-mêmes se ramasser de la paille » (Ex. 5, 6-7). La brique était en effet le matériau de base des habitations égyptiennes, les briques étaient couramment faites de boue mêlée de paille et séchées au soleil.

  • La boue, la brique, la paille représentent les matériaux grossiers de la création (une extraction corrompue de l’or, de la lumière).
  • L’Egypte représente la planète Terre (la matrice de l’Adversaire).
  • Le Pharaon symbolise le Prince de ce Monde, l’Adversaire Christique.
  • Les chefs de corvées et les scribes symbolisent les soldats de rigueur de la création.
  • Les Hébreux représentent les âmes humaines issues du Souffle du Saint-Esprit qui sont devenues les esclaves du Diable.

    Il est important de comprendre que les matériaux grossiers appartiennent à l’Adversaire, c’est son univers, une matrice infernale, ces matériaux représentent notre civilisation, les œuvres terrestres, les lois terrestres, les jouissances terrestres, l’herbe des champs, les animaux, les cultures, la matière dans son ensemble ou pour faire simple nous pouvons les identifier comme étant les fruits du bien et mal terrestres. Dans cette histoire biblique les hébreux sont exclusivement au service du Diable, jusqu’à l’apparition de Moïse le libérateur qui préfigure le Christ.
    Le Diable demande exclusivement à l’âme humaine d’extraire l’or pour des œuvres terrestres, c’est un cercle infernal, il récupère, il distribue et reprend à tous ceux qui l’honorent. L’or (la kabbale de Lucifer), représente son centre énergétique, atomique pour façonner des œuvres terrestres. Le Diable a à sa disposition toute l’humanité pour utiliser son capital de lumière.

    Le Maitre de la Terre se nomme BAAL :

  • Les deux consonnes BL se prononcent BEL, c’est le fameux ENLIL des sumériens, le propriétaire des œuvres terrestres.
  • Les deux voyelles AA décrivent les deux énergies utilisées par le stratège infernal  c’est-à-dire le Bien et le Mal, dont l’exclusivité est de mélanger ces deux flux pour qu’ils deviennent une énergie dévastatrice par cycles (création et destruction des œuvres humaines)
  • Quand il y a destruction d’une civilisation humaine, cela signifie que le Seigneur Bel reprend son Bien et le redistribuera sous une autre forme dans d’autres conditions, on nomme cela les cycles infernaux de BAAL.

 

    BIEN - MAL - ATOMIQUE = 999 : la magie des trois décrit le lien atomique des deux flux.

    COHABITATION MAGIQUE = 999 : Satan - Lucifer une alliance atomique.

    BEL = 333 : le code alphanumérique de BAAL lié à l’Arbre de la connaissance.

    SEIGNEUR BEL = 666 = MAUVAIS SEIGNEUR : le Seigneur prompt à la colère, le dieu de l’orage, des récoltes, des rites mystico-orgiaques et des sacrifices humains, dont le prophète Elie a combattu farouchement.

  • Les rites de BAAL (mystico-orgiaques) sont symbolisés par les outils du semeur comme le socle de la charrue (Phallus) et l’élément de l’ouvrage la Terre (la Vulve) dont les fruits sont les vices orgiaques.
  • BAAL est un dieu des récoltes orgiaques, symbolisé par tous les rites agraires.

 

    ASTRE MAGIQUE = 666

   Lucifer

    L’ART DE LUCIFER = 666 = FEU DE BELIsaïe : « Comme tu es tombé du ciel HêYLêL, astre brillant, fils de l'aurore ! Comme tu as été renversé jusqu'à terre, dompteur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, au-dessus des étoiles de Dieu j'érigerai mon trône, je m'assiérai sur la montagne du rendez-vous, dans les profondeurs du Nord. Je monterai sur les hauteurs des nuées, je serai l'égal du Très-Haut ».
            -    Lucifer a communiqué tous les arts magiques au niveau des éléments que la Terre produit, magie des gemmes, des cristaux, des plantes, du feu, des animaux, du domaine humain etc. Cet art correspond à la sorcellerie, la cabale et tous les rites concernant l’usage magique des éléments terrestres. Les courant vitaux de l’arbre de la connaissance sont utilisés dans tous les arts magiques, ils sont dangereux à la fois pour la santé morale et animique. Il faut être préparé pour contrôler ces énergies atomiques. Il faut étudier les clavicules de Salomon pour comprendre les énergies dynamiques de l’arbre de la connaissance et du Prince de ce monde Lucifer. Le Coran comme l’Ancien Testament nous présentent le roi Salomon, bâtisseur du premier Temple de Jérusalem, comme un sage, auteur de proverbes et de chansons, grand connaisseur des secrets des minéraux, des plantes et des animaux. Il semble qu’une réputation d’astrologue lui sera faite dès le IIe siècle av. J.-C., et au premier siècle l’historien juif Flavius Josèphe présente Salomon comme ayant écrit 3 000 livres d’exorcismes et d’incantations contre les maladies engendrées par les démons. Le premier livre de magie qui lui a été effectivement attribué est le Testament de Salomon, écrit en grec, entre le Ier siècle et le Ve siècle, probablement à Babylone ou en Égypte, les plus anciens manuscrits datant du Ve siècle. Il ne fut traduit en latin, en hébreu et en arabe que plusieurs siècles après. Au cours des siècles, divers textes de magie furent attribuées à Salomon.

    MAGIE DE SALOMON = 999 : Salomon possédait un anneau magique qui détenait le pouvoir de l’arbre de la connaissance et qui permettait de commander les génies ou les démons et de parler avec les esprits de la terre, des plantes et des animaux.

    SCEAU CABALISTIQUE = 999 : c’est le fameux anneau du Roi Salomon qui détient tous les pouvoirs magiques de l’Arbre de la connaissance.

    ALIMENTATION ATOMIQUE = 999 : l’alimentation est à l’origine éthérique, elle est toujours au niveau physique. Dans notre alimentation les atomes corrompus de la création circulent au niveau minéral, végétal et animal. Le système éthérique est de première importance dans le fonctionnement énergétique humain, mais aussi apporte une grande vibration atomique de certains éléments invisibles de la création. L’alimentation atomique n’est pas un problème de diététique mais régit en quelque sorte un développement spirituel, en mangeant l’homme accumule des énergies éthériques en provenance des abimes et il a le pouvoir d’extraire la lumière éthérique de la dite matière consommée. Notre corps est un véritable laboratoire alchimique, des flux d’énergies rentrent et sortent selon les capacités des individus. L’alimentation physique s’occupe de la chimie du corps (système biologique et la diététique à ce niveau à son importance) et ses composants éthériques deviennent des outils alchimiques (la chimie de Dieu) pour extraire l’or de la matière grossière. Cette fameuse extraction dissout le mal, c’est le travail de chaque âme humaine au cours de son incarnation. Cette alimentation physique ou éthérique est vraiment atomique, c’est-à-dire elle produit du feu d’une grande intensité dans notre organisme et elle en ressort par la bouche par l’organe d’expression, ce qui fait la différence avec les animaux,  l’homme doit toujours contrôler les mots par sa volonté et son cœur pour ne pas qu’il devienne un artisan destructeur. « Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme. »

    FAUTE ORIGINELLE = 666 : c’est la violation de l’espace énergétique des Serpents Lucifers.

    ALIMENT D’AMAN = 666 : l’alimentation atomique est un espace énergétique qui contient les éléments corrompus de la Création (le Bien et le Mal des entités rebelles dont l’empire appartient à LUCIFER). En effet AMAN ou MANA représente la puissance magique de l’Arbre de la connaissance.

    STRUCTURE D’AMAN = 666 : tous les fluides corrompus de la création animent l’Arbre de la connaissance, le fameux laboratoire alchimique. La matière est composée de tous les atomes d’anciennes créations.

    ALIMENT INSTRUCTIF = 666 : l’Arbre de la connaissance une véritable école pour œuvrer dans la matière.

    ALIMENT ÉCOLE = 666 : en effet, cet espace énergétique apporte la connaissance du potentiel terrestre et humain.

    ALIMENT NUCLÉAIRE = 666 : l’Arbre de la connaissance permet l’union du Bien et du Mal et produit une énergie dangereuse et difficile à contrôler pour celui qui n’est pas préparé. L’énergie nucléaire physique est une image de l’énergie nucléaire éthérée, il suffit de faire la comparaison pour comprendre les dangers pour l’âme humaine non cultivée à ce potentiel lumineux.

    EXTRAIRE L’OR DES DIEUX = 999 : c’est le but ultime de la créature, l’âme humaine a été créée pour restituer l’or perdu aux Entités Célestes contenu dans l’Arbre de la connaissance.

    L’ARBRE INTOUCHABLE = 999 : « Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne toucheras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. » : cette alimentation a assujetti l’âme humaine aux courants vitaux des Serpents Lucifers, nous sommes tous enfermés dans la matrice atomique dont les éléments produisent à la fois de la beauté, de la laideur, du plaisir, des souffrances, des joies, des vices, des naissances et la mort. Cette consommation a créé un scénario conflictuel, une vie remplie d’expériences, d’échecs, de réussites, une situation guerrière.

    UN VÉGÉTAL INTOUCHABLE = 999 : la magie des trois certifie le commandement symbolique de la genèse.

    LA NOURRITURE DIVINE = 666 : l’histoire de la nourriture commence mal avec l’arbre de la connaissance, mais la naissance de Jésus à Bethléem constitue un redressement à la chute de la créature, en effet Bethléem signifie « la maison du pain » mais pour les arabes la signification est différente « la maison de la viande » ce qui préfigure une véritable régénération par laquelle l’homme impur fait place à l’homme nouveau, c’est-à-dire notre corps de chair animé par les anciens courant vitaux de l’arbre de la connaissance que nous portons depuis le péché d’origine, dont la rançon est la mort, doit être régénéré, les courants vitaux sont lavés, purifiés dans les eaux du baptême, ce qui semblait mort est régénéré par le Christ. Ce qui signifie que notre alimentation est désormais notre pain de vie, à travers Jésus-Christ et seulement avec lui, nous reconstituons désormais tous les atomes corrompus en or pur c’est-à-dire en corps de gloire.

    EUCHARISTIQUE = 666 : c’est le Corps et le Sang du Christ qui transmue la matière corrompue. L'Eucharistie reçoit, de la sorte, tout son sens profond : elle est proprement le sacrement de la résurrection dans la gloire.

    DIVINISER L’HOMME = 999 : c’est le travail Christique, épurer les atomes corrompus. Lorsque nous maitrisons correctement les courants vitaux de l’arbre de la connaissance, nous transmutons réellement les matériaux grossiers de la création et ainsi la créature deviendra un être transfiguré.

    L’HOMME DOCTEUR = 999

        Ombre de KL

    Le personnage en blanc représente l’âme humaine divinisée et le personnage retourné en noir représente le corps humain. Cette image symbolique représente le parfait travail de l’alchimiste, de Jésus-Christ notre Sauveur (voir l’histoire de Jésus qui chevauche l’Âne).

    L’Âme qui dirige le Corps de chair de l’extérieur.

    C’est le véritable symbole de l’Arbre de la connaissance dont l’espace énergétique n’a pas été transgressé par l’âme humaine.