L'Arbre de Vie

Je suis l'alpha et l'oméga

    Le site Kristos doit révolutionner toutes les interprétations des anciens maitres de la kabbale, parallèlement la symétrie miroir doit apporter une analyse approfondie des mécanismes spirituels qui animent la vie de l’homme. Toutes les lectures doivent devenir une réflexion stimulante afin de comprendre les grands mystères de notre monde et j’espère que les versets gématriques que je propose ne laisseront personne indifférent. Les anciens maitres nous ont laissé un fil d’Ariane pour aboutir à un certain aspect de la vérité et pour autant je tiens à dire que la symétrie miroir n’est pas un art qui doit amputer cette richesse acquise depuis des siècles. Au contraire elle doit bâtir une nouvelle porte d’entrée des mystères pour qu’enfin le chercheur de vérité puisse avec toute lucidité comprendre son Créateur.

    Comme je l’ai signalé dans les différentes études, le Saint-Esprit n’a pas créé l’univers et l’homme avec rien, mais bien avec des éléments, des substances, des courants vitaux qui ont permis de façonner l’homme. Cet Esprit planait au-dessus des eaux primordiales, les eaux correspondaient au Tohu-Bohu, le Chaos d’anciennes énergies corrompues, que le cabaliste nomme le Bien et le Mal, ces deux énergies appartiennent uniquement au Monde Astral (éthérique et terrestre). Ces deux énergies n’ont aucun droit d’entrée dans le Monde Angélique, car elles sont corruptibles. Ces énergies doivent être transmuées pour avoir droit à l’entrée des mondes supérieurs, elles doivent se transformer en substance, en matière noble, lumineuse que le cabaliste doit nommer la nouvelle Matière Christique, une matière révolutionnaire qui élève les matériaux bruts vers des vibrations de hautes fréquences, du jamais vu dans le cosmos, ce qui fait de notre Création et de nous singulièrement, une Unique Œuvre qui doit dissoudre à jamais le feu dévorant et destructeur des anges rebelles.

    Le Serpent mythique de la genèse nous a coupés de la source d’eau vive pour nous faire plonger d’une façon magistrale dans son univers énergétique corrompue, il a transformé la créature d’homme-esprit en homme animal.

    Voici la figure kabbalistique de l’homme-esprit (Arbre de Vie) :

    L'arbre de vie

    Les sept lettres du Serpent Lucifer évoquent la chute de l’âme humaine à l’intérieur du Jardin, ce qui constitue le transfert du statut de l’homme-esprit vers l’homme animal.

    Serpent Lucifer

    

    Avec l’aide de l’âme humaine, le Serpent a rompu le lien qui unissait l’homme aux dieux, ce lien était le fameux Arbre de Vie qui permettait à l’ego-dieu de manœuvrer son Jardin sans interférences lucifériennes. L’âme humaine avait tous les outils pour transmuter son Jardin en Matière Christique et ainsi avoir une activité mystique sans subir la mort. Mais la chute de l’ego-dieu dans la matière, a enchainé l’âme humaine au mimétisme animal, c’est-à-dire que l’âme reproduit sans cesse l’art des démons, c’est le fameux « mimésis » de Platon qui désignait l’art d’imiter, au niveau de la kabbale c’est l’art d’imiter le diable. Cet enchainement a créé une boucle mimétique, un cycle infernal où l’homme vit une activité bestiale. Dieu n’a jamais voulu que l’homme subisse ce mimétisme animal, car cela engendre au niveau spirituel une dégradation des matériaux subtils que Dieu a octroyés à la créature. C’est pour cela que le Père a envoyé son Fils pour apporter le remède par le Baptême et par l’Eucharistie, un nouvel outil dans l’organisme humain pour épurer les énergies animales. C’est par l’intermédiaire du Christ-Jésus que l’homme pourra réintégrer son Arbre de Vie.
  

    Nous avons plusieurs possibilités en symétrie miroir pour étudier ce lien mystique de l’âme humaine, soit l’Arbre de vie, soit l’Arbre de la vie, Arbre de la vie ou Arbre de Vie. 

    Dans cette étude, nous allons soumettre simplement ce verset gématrique : ARBRE DE VIE :

    Table : Arbre de vie

    L’Arbre de vie représente symboliquement les Lois du Dieu de l’Univers, cet Arbre peut être vu comme la représentation d’un processus énergétique ou des puissances créatrices émanant du Créateur.

       

  

  

    ARBRE CRYPTÉ = 999 : en effet Moïse a codé l’enseignement de la genèse afin de le protéger et de le rendre incompréhensible aux profanes et singulièrement aux esprits errants et malfaisants de la Terre qui cherchent à nuire l’homme ordinaire. Il a créé un code dont la symétrie miroir est capable aujourd’hui de retirer le voile.

    UN MYTHE DE MOÏSE = 999 : cette allégorie mystique a été portée par Moîse avec l’enseignement oral, les fameux « Targums hébraïques » pour expliquer d’une manière imaginaire la création de l’homme et de l’univers. Pour Moïse ce n’était pas un simple jeu de l’esprit, mais il a voulu transporter l’imagination de l’homme vers une voie, un réel cheminement de la pensée ésotérique. Les mots et les lettres bibliques symbolisent de manière abstraite des notions concrètes. Pour saisir ce qu’est un arbre, il a créé un scénario philosophique dont l’intellect de l’homme est obligé de modifier cette portée abstraite pour ensuite la reconstituer en quelque chose de concret.

    CODIFIER = 666 : Moïse était un grand pédagogue, mais il ne possédait pas le verbe adéquat pour expliquer tous les fondements de la création et en même temps il n’avait pas l’autorisation de Dieu pour expliquer le véritable secret de l’Arbre de Vie, ainsi il a créé un code allégorique. Voici la définition du mot allégorique : « Une allégorie est une forme de représentation indirecte qui emploie une chose comme signe d'une autre chose, cette dernière étant souvent une idée abstraite ou une notion morale difficile à représenter directement. Elle représente donc une idée abstraite par du concret » ce qui signifie que le vocabulaire de l’époque n’était pas adapté pour dévoiler le secret de la genèse.

    L’ARBRE SYMBOLE = 1332 (2x666) : le multiple du nombre 666 signifie que Moïse a décrit deux Arbres fondamentaux de la création, un symbole hautement kabbalistique. Voici ce que disent les philosophes au sujet du symbole : « Par "forme symbolique", il faut entendre l'énergie universelle de l'esprit par laquelle un contenu de signification spirituelle est accolé à un signe sensible concret et intrinsèquement adapté à ce signe. En ce sens, le langage, l'univers mythico-religieux et l'art se présentent chacun à nous comme une forme symbolique particulière. Tous en effet portent la marque d’un phénomène fondamental ; notre conscience ne se satisfait pas de recevoir une impression de l'extérieur, mais elle lie chaque impression à une activité libre de l'expression et l'en imprègne. Un monde de signes et d'images qui se sont créés d’eux-mêmes s'avance au-devant de ce que nous appelons la réalité objective des choses et s'affirme contre elle dans sa plénitude autonome et sa force originelle ».

    C’EST UN ARBRE SYMBOLIQUE = 1665 (5x333) : confirmation.

    SYMBOLE CÉLESTE = 999 : confirmation de la magie des trois au niveau de sa signification spirituelle.

    SYMBOLE PÉDAGOGUE = 999 : une véritable école pour le chercheur de vérité. Aujourd’hui nous possédons la symétrie miroir pour décoder les symboles bibliques.

    L’IMAGINATION CABALISTIQUE DE MOÏSE = 2331 (3x777) : le symbole est avant tout un aide-mémoire, un moyen très souple de résumer une représentation supérieure et un scénario spirituel. Par son imagination Moïse passe de significations en significations, les illuminant en chaine pour constituer une véritable bibliothèque de gamme de comparaisons et d’analogies, ce qui permet au chercheur de vérité d’ouvrir la porte de la connaissance.

    PARABOLE = 666 : l’arbre de vie est bien une parabole utilisé par Moïse.

    C’EST LA MÉTAPHORE = 999 = L’IMMATÉRIALITÉ: confirmation : Moïse a employé un langage commun de son époque pour  décrire un symbole mystique et spirituel.

    UNE MÉTAPHORE DE MOÏSE = 1332 : idem.

    IMAGE – MONDE – SUPÉRIEUR = 1332 = LA PURE SPIRITUALITÉ (2x666) : validation cabalistique du symbole de l’arbre de vie.

    PLANTE PHILOSOPHIQUE DE MOÏSE = 1998 (3x666) : Moïse a tenu un langage cabalistique pour voiler le véritable sens de la création, des temps anciens jusqu’à nos jours de nombreux essais philosophiques ont tenté d’expliquer l’origine de cet Arbre mythique et en même temps Moïse ne devait pas expliquer le rôle exact de l’Homme Céleste qui est le véritable Arbre de Vie de l’humanité. 

    L’ARBRE CABALISTIQUE DE MOÏSE = 1998 (3x666) : la magie des trois confirme le secret de cet Arbre fondamental de la Vie.

    C’EST L’ARBRE DE L’ÉTERNITÉ = 1998 = UNE CONNAISSANCE ÉTERNELLE : l’arbre de vie c’est la connaissance des Dieux : l’éternité.

    LA PLANTE MYSTIQUE = 999 : Le domaine de cet Arbre est spirituel et non matériel.

    L’ARBRE SOURCE DE VIE = 1665 (5x333) : cet arbre restera toujours un symbole puissant et de régénération au service de la vie.

    PISTE ADAMIQUE = 666 : il faut étudier la créature pour comprendre la symbolique de la genèse.

    LA SCIENCE DE KL = 999 : c’est l’Arbre de l’Homme-Dieu qui est universellement considéré comme un symbole des rapports qui s’établissent entre le Ciel et la Terre, c’est-à-dire la Médiation entre Dieu et la créature et même temps cette science explique le rôle fondamental de cette plante de vie.

    UN LIEN ADAMIQUE = 999 : le lien de Dieu avec sa créature.

    L’ARBRE CLÉ = 999 : toute représentation qu’il soit animal, végétal ou autre possède un sens métaphysique. Au fond cet Arbre est significatif d’autre chose que d’une plante ordinaire soumise à la nature terrestre, mais représente effectivement une image, un scénario unique des causes supérieures et l’universalité de leurs effets. L’Arbre de Vie est un enseignement symbolique qui par le fait biblique peut donner prétexte à une démonstration ésotérique de la part de Moïse.
    Quoi qu’il en soit l’Arbre occupera toujours une situation centrale dans la tradition des cabalistes, son symbolisme est universel et pluriforme.

    MOT KABBALE = 666 : lorsque nous observons la signature géométrique du mot kabbale, nous pouvons constater que le JARDIN (corps humain) dont les racines sont dans le Ciel en Haut et son Étoile (l’âme humaine) s’épanche sur la Terre en Bas. Ce qui signifie que la Créature à l’origine était alimentée par les courants vitaux du Monde céleste pour pouvoir travailler sur Terre dans le bon sens du terme selon les Desseins de Dieu.

    MOT-CLÉ = 333 : la magie des trois nous invite à découvrir le mot essentiel qui représente sa manifestation sensible sur le plan spirituel.

    ÊTRE = 333 : c’est le mot clé, cela représente l’Existence d’une Intelligence, d’une personne dans sa sensibilité intime. L’Arbre de Vie représente l’Homme-Esprit doué d’intelligence et de sensibilité.

    L’ŒUVRE = 666 : c’est une œuvre de Sagesse dont le fruit est vivant et immortel.

    VIVANTE = 666 : une œuvre dont la dynamique essentielle est la Vie, authentifiée par la magie des trois.

    ARDENTE = 666 : le Jardin alimenté par les courants vitaux du monde céleste confère un caractère igné et lumineux à l’Arbre et singulièrement à la Créature.

    LE JARDIN IGNÉ DE L’EGO-DIEU = 1998 (3x666) : cet Arbre était planté au centre de l’Eden ce qui signifie que le Jardin était enveloppé d’un Feu Spirituel, c’était un corps Lumineux, Glorieux, Porteur de Lumière.

    LE CORPS DE L'HOMME QUI A LES QUALITÉS DU FEU = 3303 : l'homme fut un être vivant animé par les courants vitaux immortels des dieux.

    Transfiguration

    LE JARDIN DE L’EGO-DIEU = 1665 (5x333) : la magie des trois confirme que cet Arbre est le corps glorieux de l’âme humaine.

    L’ARTISTE = 666 : Dieu a créé un alchimiste, un ouvrier spécialiste qui a le pouvoir d’épurer tout ce qui est corrompu. L’Arbre de Vie a les qualités d’un épurateur atomique, il brûle tout ce qui n’est pas compatible avec les mondes supérieurs et transmue les atomes vers une matière christique à très haute vibration encore inconnue des Anges.

    TRAVAIL = 666 : c’est un ouvrier artiste, l’homme a été créé pour travailler des énergies corrompues pour les restituer à son Créateur.

    ALCHIMIQUE = 666 : en effet c’est le travail de l’Homme céleste, cet Arbre de Vie a le pouvoir de transmuter.

    TRANSMUTEUR DES ATOMES CORROMPUS = 1998 (3x666) : confirmation magique des nombres.

    LABORATOIRE = 999 : en effet le Jardin de l’homme a été conçu pour l’ego-dieu afin qu’il exerce une activité de transmuteur ou d’alchimiste.

    ARBRE DE L’ILLUMINATION = 1998 : cet Arbre porte tous les atomes corrompus vers une lumière sublime.

    AIRE ALCHIMIQUE = 999 = L’AIRE DE DIEU : le Jardin est un espace assigné à une activité de transmutation.

    L’EGO-DIEU ALCHIMISTE = 1332 (2x666) : c’est le spécialiste, l’artiste du Créateur qui transmute l’univers corrompu des anges dégradés.

    SYMBOLE DE L’ALCHIMISTE = 1665 (5x333) : par analogie l’Arbre de Vie c’est l’Homme Vierge dont le pouvoir est lumineux.

    VOIE ALCHIMIQUE = 999 : l’alchimie est le travail unique de la créature.

    SÈVE ALCHIMIQUE = 999 : l’Arbre ou le Jardin fait circuler avec la volonté de l’ego-dieu un fluide spécial pour épurer les atomes corrompus de la création.

    SÈVE = 333 : confirmation.

    COMBUSTION = 666 = COMBURANT : l’Arbre de vie est un outil de vérité au contact de la divinité qui émane de l’Amour et celui-ci est une véritable alchimie. Cette énergie brûle tout ce qui est corrompu et transforme tout ce qui peut être sauvé.

    LE FEU SUPÉRIEUR = 999 : l’Arbre de Vie contient le fluide du Créateur, un fluide dont la propriété est l’immortalité.

    FLAMME ADAMIQUE = 666 = FLAMME DE KL : Adam était un être de feu, un Porteur de Lumière.

    PREMIER CORPS = 999 : l’Arbre de Vie représente le Temple lumineux de l’âme humaine, un véhicule de Gloire qui anime l’homme-esprit qui est à l’opposé de l’homme-animal issu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

    BUISSON ADAMIQUE = 999 : un feu qui ne se consume jamais (voir l’histoire de Moïse dans le pays de Madian).

    SWASTIKA = 333 : cette Croix symbolise la sève qui circule dans l’Eden dans quatre directions, une puissance bénéfique qui opère dans la créature à partir duquel s’ordonne le travail alchimique, c’est le symbole du rôle de l’Arbre de Vie dont l’action est alchimique. Les termes de cette révélation se situent dans la Genèse c’est-à-dire les quatre fleuves : Phison, Ghéon, Tigre et Euphrate qui sont chargés d’épurer tous les atomes corrompus de la matière.

                Croix gammée animation

    UNE CLEF ALIMENTAIRE = 1332 (2x666) : la sève des dieux alimente l’Arbre de Vie.

    L’ÂME HUMAINE VIERGE = 1332 : l’Arbre de Vie représente la créature non affectée par les courants malins des serpents Lucifers.

    ÉTERNITÉ = 666 : le Jardin de l’homme possédait les courants immortels des Dieux.

    LA FONTAINE ÉTERNELLE = 1665 (5x333) : une sève éternelle qui animait le premier homme. 

    SCEAU DE DIEU = 666 : et pour ne pas que l’homme vive éternellement dans la misère et le péché, après s’être alimenté des richesses lucifériennes, Dieu interdit l'accès de cet Arbre de vie en mettant un sceau sur le corps de l’homme, c’est-à-dire il remet le scellé de l’interdit que l’âme humaine a rompu avec la complicité du diable pour visiter l’Arbre interdit (voir la signature géométrique). Pour guérir cette plaie, Jésus s'est donné à nous comme le fruit de vie, comme le fruit de l'immortalité. C'est là où tous les arbres du jardin se retrouvent en un seul arbre. C'est celui de la croix. En effet, quand Jésus est venu, s'est incarné, a pris notre chair, Il s'est aussi livré pour nous, Il est monté sur ce bois de la croix afin de pouvoir se donner en nourriture, afin de pouvoir être pour nous le fruit de la vie, le fruit qui puisse nous nourrir et nous combler de son amour. Donc cet arbre de la vie c'était un don de Dieu que le Seigneur prévoyait de nous donner, c’est-à-dire l’immortalité.
    Le scellé enferme l’âme humaine dans le corps de chair, l’incarnation est définitive, le corps de lumière est devenu un vêtement de peau, l’homme-esprit se transforme en homme-bête et l’oubli de notre nature spirituelle devient évident. L’homme se transforme en un être ordinaire doué d’intelligence animé de vie comme les animaux terrestres.

    IMAGE DE L’HOMME CÉLESTE = 1332 : l’Arbre de Vie symbolise effectivement l’homme idéal du Créateur, pur et porteur de Lumière.

    HOMME COSMIQUE = 666 : l’Arbre de Vie représente l’Homme Universel dont la mission était de rendre témoignage à la véritable lumière du Créateur dont il était le support céleste. Malheureusement le premier homme a brisé le lien avec les Dieux pour mêler sa propre lumière au Mal déjà existant (voir étude de l’Arbre de la connaissance). Le travail actuel de l’alchimiste est devenu une servitude, dont le travail d’extraction ou d’épuration est beaucoup  plus compliqué.

    PREMIER GÉNIE = 999 : Adam le premier prototype de l’homme céleste.

    PREMIER SAINT = 999 : il fut créé à l’image de l’Éternel et Vierge.

    JÉSUS-CHRIST LE NOUVEL HOMME = 1998 (3x666) : par son sacrifice sur la croix le Christ illumine le devenir de toute l’humanité et des anges dégradés afin de les réintégrer éternellement dans la pureté originelle de cet Arbre.

    CHRIST ADAMIQUE = 999 : le nouvel Homme, l’Arbre de Vie.

    ALPHA ET OMÉGA = 666

    JE SUIS L’ALPHA ET L’OMÉGA = 1332 (2x666) : la lumière primordiale et éternelle. Apo 22.12/14 : « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! »


    Nous pouvons comprendre que toute l’humanité doit s’abreuver à la sève alchimique de l’Homme-Dieu, il est devenu l’Homme Parfait, le nouvel Arbre de Vie dont la source est immortelle.

    Il est devenu ce médiateur céleste, le nouvel Arbre de Vie, il a pour mission éternelle de sauver les âmes emprisonnées dans la matière corrompue. Il est le Réparateur de ce que le premier homme a perdu, par son sacrifice sur la Croix il a reconstitué la sève alchimique afin que l’humanité à travers lui puisse épurer tout ce qui est corrompu et ainsi réintégrer le paradis perdu.

    C’est en ce sens qu’aujourd’hui nous devons nous représenter notre Arbre de Vie.

 

 

Christ Adamique