Le Singe de Dieu

L'Esprit d'Imitation - L'Artiste Infernal

    Tertullien fut un apologiste chrétien, cet éminent théologien déclara que « SATAN est le SINGE de DIEU ».

    Tertullien

    Du mot singe, la kabbale française peut extraire le substantif féminin « SINGERIE » qui signifie une représentation caricaturale, trompeuse, un simulacre, un faux semblant, c’est-à-dire que Satan est l’Esprit d’imitation, cet Artiste infernal prend les apparences du vrai Dieu pour tromper les hommes et femmes qui recherchent l’ambition, la gloire démesurée en profitant des connaissances mystiques. Satan est attiré comme un aimant vers ceux qui recherchent cette gloire mystique de ce monde, en insufflant dans leurs cerveaux des théories ésotériques, occultes qui n’ont rien à voir avec la véritable Lumière de Notre Seigneur Jésus-Christ et cet Artiste a aussi le pouvoir de prendre les apparences d’un Être de Lumière pour les personnes qui ont des aptitudes pour certaines visions occultes. Donc soyons prudent lorsque nous côtoyons des mystiques qui recherchent la gloire et les honneurs  de ce monde terrestre.

    Néanmoins le mot singe renvoie à l’animal et établit Satan comme une bête par rapport à Dieu. Tertullien a-t’ il employé le mot singe comme une métaphore ? C’est sans aucun doute la gématrie qui va nous aider à comprendre cette phrase métaphorique.

    Mais ce mot renvoie aussi à cette citation bien française de son armée de terre « manger du singe » c’est-à-dire la viande de bœuf, le fameux corned-beef des soldats. Assurément le mot singe désigne la matière inanimée qui va reprendre vie grâce à l’action divine du Verbe de Dieu.

    En effet la viande représente les ténèbres de Satan, ce sont des atomes qui lui appartiennent, dont ils doivent être transmutées par le Sauveur de l’humanité JÉSUS LE CHRIST. La viande fut un vêtement d’une très ancienne civilisation qui a été corrompue par l’action démesurée de son géomètre SAMAËL. Cette histoire a été effacée de la mémoire collective, mais la viande reprendra une nouvelle vie avec les Desseins de la Divinité en créant ADAM et EVE. Cette création est le projet secret christique pour réintégrer ce stratège déchu vers son monde originel, le véritable univers de Dieu. C’est le laborieux travail des créatures humaines et de son guide le CHRIST pour sortir Satan et ses légions des ténèbres, l’univers des déchus.

    Le dialogue de la kabbale française nous éclaire sur le sujet en table base de un :

    LA SINGERIE = 99 = CARICATURE

    Nous pouvons constater un nombre duel, deux 9 qui se reflètent l’un à l’autre comme dans un miroir, une illusion personnifiée par l’imitateur infernal.

    L’IMITATEUR INFERNAL = 207 : la fausse lumière, l’illusion de la Bête.

    SINGERIE CABBALISTIQUE = 207 : c’est la kabbale de mort des serpents Lucifers.

    Satan prendra toujours les apparences du Guide de l’humanité, c’est-à-dire MIKAEL ou l’Attribut KL le stratège du monde céleste pour tromper les mystiques qui recherchent la gloire et les ambitions de notre monde.

    L’INTELLIGENCE DIABOLIQUE = 222 = DEUX CENT VINGT DEUX = 222 = LA THÉORIE MYSTIQUE

    Satan utilisera le nombre dynamique la magie des trois pour insuffler cette singerie infernale.

    Voici le décodage par la science des nombres :

    La valeur 99 du mot caricature demande de faire défiler la liste des nombres premiers et de s’arrêter à la quatre-vingt dix-neuvième position pour connaitre le nombre révélateur du Singe de Dieu.

    C’est le nombre premier 523.

    Ce nombre évoque le pentagramme (5) illusoire de la fausse lumière (23).

    La kabbale phonétique révèle la langue perfide du Singe de Dieu :

    523 = 5-100-20-3 = 5+100+20+3 = 128

   OUTIL OCTAL = 128 : nous verrons plus loin les nombres issus de la Base octale.

    CENT VINGT HUIT = 172 = LE FAUX PROPHÈTE : c’est la langue perfide de Satan.

    Le nombre 172 est issu de la phonétique du nombre dynamique de la kabbale :

    666 = 6-100-60-6 = 6+100+60+6 = 172 : les langues perfides utiliserons toujours la dynamique de ce nombre magique.

    Maintenant le kabbaliste a besoin de connaitre le nombre différentiel du nombre dynamique, le résultat identifie le Nom et le Nombre du Singe de Dieu :

    666 – 523 = 143 : c’est le nombre de l’imitateur infernal.

    Voici le Nom de l’Esprit qui caricature Dieu :

    SATANPAPALEPPE = 143 : c’est le Pape des esprits infernaux, il détient un pouvoir redoutable dans l’Univers Astral et terrestre, le monde des morts.

    LE SERPENT AMAN = 143 = KAEL LE SERPENT : Satan ondule dans tous les aspects de la vie terrestre et astrale pour imiter le vrai Dieu.

    LE SINGE DE Y.H.V.H = 143 : c’est l’imitateur de la  Divinité du peuple hébreu, l’Artiste peut prendre l’apparence du saint Tétragramme et ainsi provoquer une caricature redoutable pour les mystiques de ce peuple.

   LE PÉCHÉ ORIGINEL = 143 : la kabbale de mort insufflée à l’humanité par l’Intelligence diabolique.

    La Base octale source de vérité, certifie le nombre de l’imitateur infernal :

    99 / 8

    CENT QUARANTE TROIS = 220 : c’est un résultat issu d’une base octale, il faut trouver l’outil octal de Satan pour comprendre le rôle du Faux Prophète.

    Ce résultat doit interpeler le chercheur de vérité pour comprendre le plan de ce Stratège infernal.

   LE PLAN DE SATANAS = 144 = LA PAROLE DE SATAN : ce sont les mensonges cabalistiques proférés par les mystiques de tout temps, insufflées par l’Imitateur Infernal. Satan peut créer un jeu satirique sur lui-même pour tromper les meilleurs des érudits)

    Voici la base octale de ce plan machiavélique :

    144 / 8

    Le premier quotient de cette division à une valeur de 18, cela signifie que Satan utilise le nombre dynamique de la création pour tromper les mystiques (6+6+6).

    Sous le dividende 144, nous avons le reste 64, cela signifie que Satan a le pouvoir de se substituer au véritable Tétragramme biblique : Y.H.W.H.

    Y.H.W.H = 64 : c’est la caricature abominable du Singe de Dieu.

    LE SINGE DE Y.H.W.H = 144 : c’est la Parole machiavélique qui profère des mensonges.

    La Base octale 220 est une signature numérique pour confondre le Faux Prophète.

    Satan vend sans vergogne certaines théories mystiques quel que soit le poids du mensonge.

    Les kabbalistes nomment le Prince des ténèbres la Bête et ses Légions les animaux, dans ses écritures Machiavel définit avec exactitude le travail du Singe de Dieu « Les animaux, dont le Prince doit savoir vêtir les formes, sont le renard et le lion. Le Prince apprendra du premier à être adroit et de l’autre à être fort. Ceux qui dédaignent le rôle du renard n’entendent guère leur métier. » Ainsi dans l’ordre de la révélation cabalistique, le renard marche avec le lion, l’adresse avant la force. En effet le renard est fin, rusé, subtil, prévoyant et dissimulé plus que le lion. C’est pour cela que le Faux Prophète (la Parole de Satan) utilisera toujours en premier la séduction des mots pour arriver à ses fins et ensuite la force des mots (rugissement infernal) pour convaincre l’auditoire.

    Le Singe de Dieu est en effet rusé comme le renard et fort comme le lion, c’est une Bête redoutable.

    LE RENARD, LE LION = 144 = LE PLAN DE SATANAS = 144 = LA PAROLE DE SATAN

    LE RUGISSEMENT DE LA BÊTE = 221 = CENT QUARANTE QUATRE

    Cet Esprit fin et puissant a tissé depuis des millénaires une toile de mots pour manipuler les gouvernements, les religions et même les arts ésotériques. Il suffit à Satan de souffler ses deux formes de vêtement dans les mots (le renard et le lion)  pour créer une zizanie intellectuelle à travers le monde. Ainsi par la controverse, la Bête peut gouverner l’humanité dans ses divisions mentales.

    Il suffit de chercher le cent quarante quatrième nombre premier de cette liste interminable pour attester que le mot controverse a été créé de toute pièce par la Parole de Satan.

    Le 144ième nombre premier à cette valeur : 827.

    HUIT CENT VINGT SEPT = 232 = DEUX CENT TRENTE DEUX

    Le nombre 232 est l’attestation magique de la manœuvre subtile du singe de Dieu.

    La Base octale source de vérité certifie cette manœuvre machiavélique :

    CONTROVERSE = 154

    154 / 8

    Le nombre 74 en reste indique que Satan utilisera le potentiel magique du nombre 666 (74x9) pour œuvrer dans les mots quel que soit la langue utilisée à travers notre planète.

    Voici la symétrie miroir du titre de l’étude pour la finaliser :

    Table : Le Singe dfe Dieu

    L’IDENTITÉ = 666 : la symétrie miroir divulgue le nom du Singe de Dieu.   

    LA MAGIE = 666 : c’est la puissance du nombre dynamique de la création qui dévoile les artifices du démon]

    SATAN EST = 666 : c’est le sens fort de la définition symétrique, cet Esprit se comporte comme un singe, il caricature en permanence la divinité.

    L’ADVERSAIRE = 999 : il fut nommé par les écritures par ce mot, il est l’artisan de la controverse.

    LE COBRA = 666 : un puissant Serpent de feu.

    L’ÊTRE SOURNOIS = 999 : il mystifie les esprits les plus érudits.

   TROMPERIE = 999 : c’est son action permanente dans notre univers terrestre.

    LE MALIN = 666 : c’est le renard, un être rusé difficile à combattre.

    L’ARTISTE INFERNAL = 1332 (2x666) : à la fois renard et lion.

    VIEUX = 333 : il existe depuis très longtemps, bien avant notre création.

    ANCIEN = 666 : conformité cabalistique.

    VIEILLARD = 666 : cet Esprit est très ancien.

    LE VIEUX MALIN = 999 : ne dit-on pas dans nos expressions françaises « malin comme un singe » ou « vieux singe » à qui on n’apprend plus à faire la grimace.

    SINGE AGÉ = 666 : le vieux singe du cosmos.

    SINGE SUBTIL = 666 : acteur rusé et fin selon la complexité de nos civilisations.

    GROS SINGE = 666 : Satan l’artiste infernal.

    L’ARTISTE INFERNAL = 1332 (2x666) : conformité cabalistique.

    ESPRIT D’IMITATION = 1332 (2x666) : c’est la finesse de ce terrible Esprit.

    LE GÉOMÈTRE = 999LE VIEUX GÉOMÈTRE = 1332 (2x666) : il participa à des créations antérieures à la nôtre.

    ARCHITECTE = 999 : c’est le bâtisseur des anciennes religions, mais il fut un architecte malsain et envoûtant dans toutes les créations.

    ENVOÛTANT = 666 : cet Esprit a un pouvoir maléfique dans tous les milieux ou la controverse peut être exercée.

    MALSAIN = 666 = MALHEUR : un Esprit qui présente un danger pour l’équilibre moral et intellectuel. Sa puissance  peut atteindre la santé physique, affective et mentale.

    INFLUENCE DU SINGE MALSAIN = 1998 (3x666) : le Père du mensonge, dont les artifices parasitent l’équilibre de toutes les civilisations humaines.

    ENTÉNÉBRÉS = 999 : un Esprit enveloppé de Ténèbres, ce sont ses vêtements cosmiques.

    LE NÉANT = 666 : c’est le vêtement de Satan.

    LA VIANDE = 666 : c’est la matière corrompue de Satan, c’est le vêtement des ténèbres.

    L’ÉSOTÉRISME = 999 : c’est dans ce milieu que cet Esprit excelle.

    SOCIOCULTUREL = 999 : il a un pouvoir sur toutes les formes de culture humaine.

    SOUVERAINETÉ = 999 : c’est le monarque de notre monde de ténèbres, le fameux désert biblique.

    MYTHOLOGIE = 666 : il fut le personnage central des anciennes civilisations, cet Esprit créa des effervescences mystiques selon son bon vouloir en caricaturant le véritable Créateur.

    COMPLOTEUR = 999 : la Bête a mis en place un dessein infernal sur terre pour diviser les hommes entre eux et qui fait dériver l’humanité dans le mal.

    RHÉTORICIEN = 999 : Satan possède l’art de convaincre, il a un savoir éprouvé depuis les temps immémoriaux, sa rhétorique à une influence confortable sur les esprits humains. Cet Architecte du langage trompeur à l’art de construire et de déconstruire des discours, c’est l’Esprit de la controverse. Charles Baudelaire donne un exemple de cette puissance de langage dans « l’Epigraphe pour un livre condamné - Lecteur paisible et bucolique, Sobre et naïf homme de bien, Jette ce livre saturnien, Orgiaque et mélancolique. Si tu n'as fait ta rhétorique. Chez Satan, le rusé doyen, Jette ! Tu n'y comprendrais rien, Ou tu me croirais hystérique. Mais si, sans se laisser charmer, Ton œil sait plonger dans les gouffres, Lis-moi, pour apprendre à m'aimer ; Âme curieuse qui souffres Et vas cherchant ton paradis, Plains-moi !... sinon, je te maudis ! »

    LE MALIN C’EST LE SOUVERAIN DE LA CONTROVERSE = 3330 (5x666) : l’influence satanique sur les humains a permis à ceux-ci de fonder plusieurs systèmes politiques, économiques, familiaux, associations, religieux et mystiques. Ces systèmes, par leurs différences, ont constamment dressé les hommes les uns contre les autres dans des conflits dégénérant en violence physique et verbale, c’est la fameuse controverse infernale. Voilà bel et bien la puissance du Singe de Dieu dans notre univers terrestre.

    L’IMITATEUR DE JÉSUS LE CHRIST = 1998 (3x666) : Satan souverain des ténèbres a perdu son titre honorifique d’Ange divin suite à sa chute et a été coupé de la véritable Source de l’Arbre de Vie. L’expression « singe de dieu » renvoie l’Entité à une relation limitée avec Dieu en tant que copieur ou imitateur, il ne lui reste aucune autre possibilité que d’être dans cette relation, par suite de quoi il perd toute autonomie s’il ne fait absolument rien. L’Éternel lui autorise donc cette puissance de travestissement. Copier Dieu pour Satan est une nécessité vitale pour exister, régner et pour se fournir en énergie vivante à travers l’humanité. Pour être en position de force, Satan va donc suivre une tactique d’imitation christique qui lui facilitera singulièrement la tâche. Il va pénétrer, couvert d’une peau d’agneau, dans les institutions faites pour Dieu et dans lesquelles il va se faire passer pour Dieu grâce au pouvoir de travestissement que le Père éternel lui a laissé. Il va créer des scénarios machiavéliques à travers tous les systèmes que l’homme va mettre en application dans la société et ainsi provoquer la controverse violente. La nourriture vitale de Satan sera de toute évidence certaines énergies divines que l’humanité laissera sur le parvis de l’âme à cause de leurs erreurs. Il faut savoir que la lumière de Dieu ne peut pas pénétrer l’âme d’un homme ou d’une femme impure, ce gaspillage de lumières non assimilées par l’être humain sont les miettes pour les démons afin qu’il puisse exister dans ce monde de ténèbres. Comme cette lumière a été programmée en destination de l’homme, cette énergie se dénature en étant avalée par les démons et se transforme en puissance infernale, en feu, en violence contre le véritable destinataire c’est-à-dire l’humanité. Cette nourriture se nomme le vampirisme satanique. Cette parabole de Jésus explique ce scénario démoniaque : Matthieu 7.6 « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent ».

 

    Voici le symbole de cette sombre imitation :

    Symbole de l'imitation de Dieu