La Preuve par Neuf

La magie des trois porte un témoignage à la puissance logique des nombres

    La magie des trois porte un témoignage à la puissance logique des nombres. Pour déterminer cette puissance, il faut bâtir un réseau de nombres disposés en triangles que le cabaliste nomme « la preuve par neuf ».

    La preuve numérique offre effectivement une formule logique en trois triangles qui ne souffre d’aucune contestation arithmétique.
    Cette formule est un certificat authentique de la Table de neuf, synthèse de la kabbale française.
    Ces séries de triangles doivent nous aider à mieux saisir l’art alphanumérique.

    Nous avons besoin de la Table de Base pour bâtir cette formule logique de la kabbale française :

    Table en base 1

 

    Nous allons bâtir la formule logique de l’Attribut Saint de Dieu, soit

    KL = 23


    Voici la série de triangles avec son réseau de nombres associés :

Triangle 66Triangle 69Triangle 72 

    En rouge nous avons le total des trois nombres de chaque triangle :

    21+22+23 = 66
    22+23+24 = 69
    23+24+25 = 72


    L’addition de ces totaux constitue le certificat authentique de la Table de neuf :

    66+69+72 = 207 : synthèse de la kabbale française, un nombre de la Table de neuf (23x9).


    Dans cette série des trois triangles, nous avons exactement cinq nombres distincts dont 4 nombres amicaux ou partenaires du nombre conducteur, soit :

    21+22+23+24+25 = 115 : le nombre conducteur (23) plus les 4 nombres amicaux.


    Pour identifier le nombre directeur ou conducteur des trois triangles, il faut diviser cette valeur par 5 :

    115/5 = 23 : c’est le nombre directeur des trois triangles.


    Lorsque nous étudions un thème de gématrie nous avons à notre disposition 9 nombres (hormis le nombre de la preuve par neuf), comme pour l’exemple ci-dessus de l’Attribut Saint de Dieu, soit :

    22-23-24-25-66-69-72-115


    Ce sont des liens alphanumériques importants qui mettent en relation l’Attribut de Dieu, voici les liens de la kabbale française :

    BEN = 21 : c’est un prénom d’origine hébraïque, un diminutif de BENJAMIN, qui signifie « fils de ma droite » et qui peut s’interpréter « fils de la chance ». En latin ce mot signifie « bien, fort et tout ». Le credo de l’église catholique fait la relation avec la définition du prénom Ben « Je crois en Dieu…. en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur….est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant ».

 

    CHEF = 22 : le Fils de Dieu Autorité suprême de la Création, le Tout.

    KL = 23 = AMI : l’Attribut Fort et Saint du Fils de Dieu, le Chef des âmes humaines notre ami dans les cieux. Son nombre crée le réseau amiable dans les trois séries de triangles.

    CABALE = 24 : la science mystique du Fils de Dieu.

    PI = 25 : c’est la lettre de l’alphabet grec, outil cabalistique du géomètre de l’univers.

    CODEUR = 66 = ÉTOILE : le Fils de Dieu le Programmeur Etoilé de la Création, c’est l’Intelligence créative.

    CODIFIER = 69 = LE VERBE : le Fils de Dieu établit la Loi Divine, un code à respecter pour toutes les créatures.

    TRÔNE = 72 : KL est l’Attribut qui règne dans l’univers visible et invisible.

   YOD-HÉ-VAV-HÉ = 115 = INTELLIGENCE : le Programmeur a commencé à développer ses desseins divins avec le Tétragramme hébraïque, c’est le rayonnement de Dieu dans l’Ancien testament.

    Définition de la preuve par neuf :

    KL LE METTEUR EN SCÈNE = 207 : le Fils ordonne et combine harmonieusement toutes les énergies du cosmos pour atteindre ses objectifs afin de constituer un univers cohérent selon la Volonté du Père, du Fils et du St-Esprit.

    Pour tous les thèmes gématriques concernant les attributs de Dieu et ses fonctions nous devons bâtir ce réseau géométrique afin d’étudier les neuf nombres issus de cette règle triangulaire pour comprendre les liens du nombre directeur des trois triangles.

    LES TROIS TRIANGLES = 222 : La magie des trois porte un témoignage à la puissance logique des nombres.

    Il est important de mettre en lumière que le nombre conducteur ou directeur des trois triangles (23) possèdent quatre nombres partenaires ou amicaux (21, 22, 24 et 25), ils contribuent à élaborer le scénario des Desseins divins. Ils sont effectivement incontournables, le nombre conducteur ne peut pas œuvrer seul, il a besoin de cette association pour synthétiser l’œuvre divine. Ce qui constitue la Bonne Etoile Mystique de l’Attribut de Dieu.

        Étoile mystique

 
    Il est noté que le nombre 115 possède 4 diviseurs dont la somme est égale à 144 (1+5+23+115), ce qui constitue le Programme de la divinité pour ses créatures.

    BONNE ÉTOILE MYSTIQUE DE KL = 277
    VÉRITABLE PENTAGRAMME DE YAHVÉ = 277
    BONNE ÉTOILE ALPHANUMÉRIQUE = 277 : 2+7+7 = 16.

    La Base 16 doit confirmer la nature de l’Étoile :

    277 / 16

    La science alphanumérique confirme la nature mystique de l’Étoile des nombres.

    Les nombres sont de précieux avocats de cette Étoile mystique (voir tableau) :

Tableau de l'Étoile Somme
1 1 1 1 1 5
2 2 2 2 2 10
3 3 3 3 3 15
4 4 4 4 4 20
5 5 5 5 5 25
6 6 6 6 6 30
7 7 7 7 7 35
8 8 8 8 8 40
9 9 9 9 9 45
10 10 10 10 10 50
11 11 11 11 11 60
12 12 12 12 12 65
13 13 13 13 13 70
14 14 14 14 14 75
15 15 15 15 15 80
16 16 16 16 16 85
17 17 17 17 17 90
18 18 18 18 18 95
19 19 19 19 19 100
20 20 20 20 20 105
21 21 21 21 21 110
  22 22 22 22 88
    23 23 23 69
      24 24 48
        25 25
          1385

    Il suffit de diviser la somme totale de ce Tableau par 5 pour affirmer que le dialogue alphanumérique de la kabbale française est d’une extrême précision.

    1385/5 = 277 = BONNE ÉTOILE ALPHANUMÉRIQUE = 277 = BONNE ÉTOILE MYSTIQUE DE KL

    Il est important de soumettre les 5 nombres amicaux hormis (N) pour connaitre le Génie directeur de cette Etoile mystique :

Nbre amicaux Liste des diviseurs
Total
                 
21 1 3 7         11
22 1 2 11         14
23 1             1
24 1 2 3 4 6 8 12 36
25 1 5           6
                68

    Le nombre 68 désigne le Génie HABUHIAH.

    Habuhiah

    LE GÉNIE HABUHIAH = 115 : conformité de la kabbale française.

    HABUHIAH est le Maitre du Temps, de l’Espace et de l’Enseignement. C’est en définitive le Maitre de la Parole (144).

    La Base neuf donne des preuves irréfutables sur la puissance bénéfique de cette Etoile :

    CINQ PUISSANCES = 169

    Le certificat cabalistique :

    169 / 9
 
    L’ÉTOILE MYSTIQUE = 207
    ÉTOILE AUTHENTIQUE = 207
    VÉRITABLE PENTAGRAMME = 207
    LES NOMBRES ÉTOILES = 207 : c’est la preuve par neuf – 23x9.

    Le dialogue alphanumérique des trois triangles détermine le nombre des Desseins divins :

    SOIXANTE-SIX = 159
    SOIXANTE-NEUF = 153
    SOIXANTE-DOUZE = 178

    Liste des diviseurs du dialogue y compris (N), voir tableau :

Liste des diviseurs y compris N Somme
1 3 53 159     216
1 3 9 17 51 153 234
1 2 89 178     270
            720

    Les cinq nombres amicaux révèlent le Programme divin de KL :

    720/5 = 144 = 1+4+4 = 9 : la preuve par neuf.

    L’activité dynamique du dialogue alphanumérique :

    LES TROIS TRIANGLES ET CINQ NOMBRES AMIABLES = 438

    Il faut soumettre ce nombre à la source de vérité :

    438 / 8
 
    Le nombre 666 est le mode dynamique de l’Attribut Saint de Dieu, il est en effet la preuve par neuf dans le réseau amiable des lettres de Dieu (6+6+6 = 18 = 1+8 = 9)

   L'étoile des lettres

    Dans le cas d’un nombre du nom et prénom d’une personne, le nombre conducteur bénéficiera toujours d’une aide providentielle des 4 nombres partenaires. La personne doit porter une attention particulière aux personnes qui viennent l’aider pendant son pèlerinage humain, pour cela il faut bâtir son réseau triangulaire pour connaitre les 4 nombres amicaux ou partenaires (3x3).

    Dans le cas d’une association ou d’une aide quelconque, si la ou les personnes portent un de ces 4 nombres partenaires, elles seront de toute évidence d’une aide efficace pour œuvrer ou agir avec discernement selon les objectifs du nombre directeur.

    Les 4 nombres partenaires ou amicaux avec le nombre conducteur ou directeur constituent notre Bonne Etoile alphanumérique (voir l’exemple de l’Attribut de Dieu).